Israël: élection du nouveau président, Shimon Peres candidat

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                  Israël: élection du nouveau président, Shimon Peres candidat

JERUSALEM,le 12/06/07 - Le vétéran Shimon Peres livre sans doute sa dernière bataille politique mercredi en briguant la présidence de l'Etat d'Israël, mais un populaire candidat de la droite pourrait créer la surprise.

Doyen du Parlement, sur le devant de la scène politique depuis près d'un demi-siècle, Shimon Peres, 83 ans, affronte lors d'un vote qui s'annonce serré au Parlement le député du Likoud Reuven Rivlin, 67 ans.

Les 120 députés de la Knesset éliront lors d'un vote à bulletins secrets prévu à 09H00 GMT le neuvième président de l'Etat d'Israël, une fonction avant tout protocolaire, pour succéder à Moshé Katzav, tombé en disgrâce en raison de son implication présumée dans une affaire de viol et harcèlement sexuel. Le mandat de sept ans de M. Katzav, suspendu fin janvier de ses fonctions, arrive à expiration en juillet.

M. Rivlin, ex-président du Parlement et considéré comme un "faucon" au sein de la droite, a, outre l'appui de son parti, le Likoud, celui des formations d'extrême droite qui lui savent gré d'avoir marqué avec force son opposition au retrait unilatéral de la bande de Gaza et à l'évacuation manu militari de ses colonies en 2005.

Une candidate du parti travailliste, la députée et ancienne diplomate Colette Avital, 67 ans, soutenue seulement par sa propre formation, est considérée comme une outsider. M. Peres, numéro deux du gouvernement d'Ehud Olmert, bénéficie du soutien de Kadima, la formation centriste dont il est membre ainsi que du parti des retraités, également représenté au gouvernement, et des ultra-orthodoxes du Shass.

Prix Nobel de la paix et ancien Premier ministre, M. Peres jouit d'une aura internationale et d'un fort soutien de l'opinion pour occuper la fonction symbolique de rassembleur et d'autorité morale qui est celle du président. Il s'est dit prêt en présentant sa candidature à apporter ainsi une "ultime contribution" au pays, après un destin et une carrière politique hors du commun. Au sein de la population, M. Peres arrive très largement en tête avec 60%, selon un récent sondage, contre 22% pour M. Rivlin et 6% pour Colette Avital. Le vote débutera peu après l'ouverture de la séance de la Knesset par la présidente de la Chambre Dalia Yitzik, qui assurait l'intérim à la présidence de l'Etat depuis la suspension de M. Katzav. Les uns après les autres et sous le regard des caméras de télévision qui retransmettront toutes les opérations en direct, les députés seront appelés à glisser leur bulletin de vote derrière l'isoloir placé dans l'hémicyle où se fera ensuite le décompte des voix. Pour être élu, un candidat doit obtenir la majorité, soit 61 voix. Un deuxième tour sera immédiatement organisé si aucun des candidats n'obtient la majorité requise.

Si, à nouveau, aucun des candidats ne franchit la barre des 60 voix, les deux candidats en tête s'affronteront pour un troisième et dernier tour, l'élection étant remportée par celui qui totalisera alors le plus grand nombre de voix. Pour tenter d'éviter d'éventuelles défections parmi les députés en faveur de M. Peres, M. Olmert a tenté en vain de faire voter une loi pour organiser un vote à main levée. M. Peres espère cette fois-ci faire mentir sa réputation d'éternel perdant. Il avait été battu à la surprise générale lors de la dernière élection présidentielle en 2000 face à M. Katzav, le candidat de la droite, des députés ayant retourné leur veste à la dernière minute derrière l'isoloir, après l'avoir assuré de leur soutien sans faille. Par ailleurs, l'ancien Premier ministre israélien Ehud Barak est devenu mercredi le nouveau numéro un travailliste en emportant à l'arraché les primaires du parti sur son rival Ami Ayalon, un ex-chef du Shin Beth (sécurité intérieure), ont déclaré des responsables des deux camps.



Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi