Gaza: les deux travailleurs humanitaires italiens enlevés ont été libérés

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
     Gaza: les deux travailleurs humanitaires italiens enlevés ont été libérés

GAZA - Les deux travailleurs humanitaires de la Croix-Rouge italienne, enlevés mardi dans la bande de Gaza, ont été libérés tard dans la soirée, a annoncé la Croix-Rouge à l'AFP dans la nuit de mardi à mercredi.

Claudio Moroni, 36 ans, et Gianmarco Onorato, 63 ans, ont été libérés et sont en route pour la ville de Gaza en provenance de la ville de Khan Younès, où ils avaient été enlevés mardi par des hommes armés, a indiqué Iyad Nasr, porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Gaza.

Des hommes armés et encagoulés avaient intercepté leur voiture du CICR qui faisait route vers Gaza-ville depuis Khan Younès, et les avaient emmenés vers une destination inconnue, selon des sources au sein des services de sécurité.

Les enlèvements d'étrangers se multiplient depuis plus d'un an dans les territoires palestiniens, surtout dans la bande de Gaza, plongés dans un chaos sécuritaire.

Au total, une vingtaine d'étrangers, dont plusieurs journalistes, ont été enlevés ces derniers mois à Gaza. Tous ont été relâchés, les ravisseurs cherchant en général à obtenir la libération de Palestiniens détenus par l'Autorité palestinienne.

Les deux Palestiniens tués, un chef local de la branche armée du Hamas, Ayman Hassanein, et une septuagénaire, ont été mortellement touchés par des tirs israéliens dans une incursion de l'armée israélienne à Zeitoun, un quartier dans l'est de Gaza-ville.

Le Hamas a affirmé que Hassanein a été blessé dans un accrochage avec les soldats et que ceux-ci l'ont "achevé" dans une maison dans laquelle il s'était retranché.

Quatre autres Palestiniens ont été blessés par des tirs d'un char de l'armée, ont affirmé les sources médicales.

Une porte-parole de l'armée israélienne a affirmé que l'opération avait été lancée pour arrêter Hassanein. Selon elle, ce dernier s'est retranché avec d'autres hommes armés dans une maison et un accrochage les a opposé aux soldats.

"Deux hommes armés ont été touchés, dont l'homme recherché", a-t-elle dit.

Lors de l'incursion, des centaines de Palestiniens se sont rassemblés dans et autour de deux maisons d'activistes du Hamas et du Jihad islamique après que l'armée israélienne a averti qu'elle allait les détruire dans des raids aériens, selon une source sécuritaire.

"Ils ont formé un bouclier humain pour empêcher la destruction des deux maisons", a indiqué cette source. Quelques heures plus tard, onze Palestiniens ont été blessés par un missile tiré par un hélicoptère de l'armée israélienne à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, selon des sources médicales. Une force de l'armée israélienne appuyée par des chars a mené également une incursion dans le secteur de Jabaliya, non loin de Beit Hanoun. Un Palestinien a été tué et plus de dix autres blessés dans ce secteur, ont indiqué des sources médicales. En dépit de l'intensification des opérations de l'armée israélienne les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza sur Israël se sont poursuivis.

Un Israélien a ainsi été grièvement blessé mardi par l'explosion d'un de ses engins dans la région de Sdérot dans le sud d'Israël, au moment où la commissaire des Nations unies pour les droits de l'Homme, Louise Arbour, y effectuait une visite, a-t-on appris de sources policière et hospitalière. La roquette est tombée dans une zone industrielle où se trouvait entreposé de l'ammoniaque, provoquant un incendie. Mme Arbour, qui avait visité la veille la commune de Beit Hanoun dévastée par des offensives israélienne meurtrières, a exprimé son inquiétude sur le fait que les civils des deux bords étaient "terriblement exposés". La protection de la population civile devient "une question absolument critique", a-t-elle insisté.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi