Deux Israéliens blessés dans des tirs

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                          Deux Israéliens blessés dans des tirs

JERUSALEM, le 07/05/07- Des hommes armés ont grièvement blessé dimanche un agent de sécurité israélien en Cisjordanie et une roquette tirée de la bande de Gaza a légèrement blessé une femme dans le sud d'Israël, ont rapporté des porte-parole militaires israéliens.

L'agence de presse palestinienne Maan rapporte qu'un correspondant d'un groupe proche des Brigades des martyrs d'Al Aksa a revendiqué par téléphone l'agression de l'agent en Cisjordanie.

Selon des secouristes, l'homme a été pris pour cible non loin d'une station-service dans un village de Cisjordanie proche d'une colonie de peuplement juif de la région de Ramallah.

Les activistes du Djihad islamique ont revendiqué le tir de roquette intervenu un peu plus tard et qui, selon une porte-parole israélienne, est tombée sur une station-service de la ville israélienne de Sderot.

Une Israélienne a été légèrement blessée par des éclats de métal provenant de la roquette, a précisé la porte-parole.

Des Palestiniens ont par ailleurs fait état d'une explosion dans le nord de la bande de Gaza, peu après cette attaque.

Une source proche des services de sécurité à Gaza a déclaré à Reuters que cette explosion semblait résulter d'un tir de char, d'un obus d'artillerie ou d'une frappe aérienne de l'armée israélienne, mais qu'aucune victime n'avait été signalée.

Une porte-parole de l'armée israélienne a toutefois démenti que cette dernière ait ouvert le feu à Gaza et a déclaré que l'explosion semblait provenir d'une roquette tirée sur Israël qui n'aurait pas fonctionné correctement.

Certains activistes palestiniens continuent de tirer des roquettes artisanales en direction d'Israël malgré la trêve intervenue fin novembre, mais elles ont rarement fait des victimes.

 


Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi