Deux chauffards en fuite à Paris après avoir renversée une jeune israèlienne à Tel-Aviv

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

1_hh.jpgIls etaient sortis se distraire jeudi soir dans la region de Tel-aviv, et en rentrant chez eux Isaac, qui conduisait la jeep, a percute Lee Zeitouni âgée de 25 ans, en l'a tuant sur le coup. Ils se sont enfuis en grillant plusieurs feux rouges, et sont arrives au parking du luxueux immeuble de Tel-aviv ou ils residaient. La bas ils ont dissimule la voiture dans le parking souterrain.

Avant que la police ne decouvre l'identite des chauffards, les deux ont rassemble leurs affaires et se sont enfuis avec leurs familles sur un vol en direction de Paris avec escale a Geneve.

Les enqueteurs de l'equipe des enquetes speciales de la region de Tel-aviv ont reussi a joindre par telephone les deux chauffards, et font de gros efforts - y compris avec l'aide d'Interpol - pour les ramener en Israel pour les interroger, et cela meme si lors de l'entretien telephonique ils ont promis de revenir seuls.
 
Il n'y a malheureusement pas d'accords d'extradition entre la France et Israel
 
Un mandat d'arret international a deja ete emis contre les deux suspects. L'officier de police charge de l'affaire a declare a "Hadashot 2" : "ils ont rassemble leurs affaires et ont pris la fuite. Leurs identites sont connues, et s'il le faut nous demanderons l'aide de la police francaise pour les attraper. L'anneau se resserre autour d'eux, et il vaudrait mieux qu'ils se rendent et qu'il revienne en Israel".

D'apres les elements de l'enquete menee par la police, les suspects seraient le proprietaire de la jeep Eric Robik, citoyen francais age de 38 ans, et son ami, qui conduisait lors de l'accident, Claude Isaac, aussi de nationalite francaise et age de 40 ans. Les deux francais sont des hommes d'affaires qui sejournaient en toute legalite en Israel avec des visas de touristes.
 
Traduit de l'hebreu par David Goldstein

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi