Carla Bruni et Nicolas Sarkozy enchantent Israël !

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Le 23/06/08, Près de trois mois après la visite cruciale du couple Sarkozy en Angleterre, tous les regards sont désormais rivés, pour trois jours, sur l'Etat d'Israël, où Nicolas et Carla Sarkozy sont reçus en amis. Et, si l'on ne doute pas que le chef de l'Etat accroisse encore son capital popularité auprès de ses hôtes, on peut également s'attendre à une nouvelle déferlante glamour de la part de la première dame !

Si Shimon Pérès, le Président de l'Etat d'Israël, semblait particulièrement ravi de recevoir hier son homologue français accompagné de Carla Bruni, pour une visite diplomatique de trois jours, le couple présidentiel a conquis ses hôtes et le peuple israélien.

Dans le décor quasi cinématographique des jardins de la résidence présidentielle à Jérusalem, l'atmosphère, en plus d'être bucolique, semblait très détendue. Il faut dire que Nicolas Sarkozy, dont l'attitude envers Israël est beaucop plus chaleureuse que celle de son prédécesseur Jacques Chirac, n'a pas été sans favoriser un accueil aussi cordial.

Les deux chefs d'Etat avaient choisi d'impeccables complets bleu marine, tout en élégance protocolaire et rigueur professionnelle, tandis que la première dame de France effectuait, en toute simplicité, une nouvelle offensive de charme : rien à voir avec le style très Jackie-Kennedien arboré pour se lancer à l'assaut de la Grande-Bretagne, lors de la récente visite d'Etat "à haut risque".

Carla Bruni-Sarkozy avait en effet opté cette fois-ci pour une tenue à tendance "safaresque", en l'occurrence une robe très ajustée, dans des tons camel, qui se fondait particulièrement bien à ce décor méditerranéen.

Un effet ton sur ton, adapté à la défense du grand projet d'Union pour la Méditerranée prôné par Nicolas Sarkozy, reçu en "ami sincère" de l'Etat hébreu.

Au cours des trois jours de visite officielle qui viennent de débuter, Nicolas et Carla trouveront peut-être le temps d'aller visiter "leur fief" : en mars dernier, Shimon Pérès avait offert à son homologue français, pour le remercier de l'avoir invité, un terrain au sud de Tel Aviv peuplé de quelque 3 600 oliviers.

L'arbre de la paix et de la fraternité, au passage...

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi