Boycott :Les exportations d’Israël devraient baisser de 10% en 2009

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Les exportateurs doivent faire face à une campagne internationale anti-israélienne.

Les exportateurs israéliens souffrent beaucoup actuellement. En fait ces derniers souffrent de la crise économique mondiale, comme tous les exportateurs à l’heure actuelle, mais aussi d’une campagne anti-israélienne.

C’est du moins ce que révèle la Manufacturers Association of Israel qui a publié récemment les résultat d’un sondage effectué auprès de 90 exportateurs du secteur High Tech, d’électronique, et d’autres industries…

L’enquête a révélé que 21% des exportateurs seraient confrontés à des boycotts de leurs produits. 53% des exportateurs sur les marchés étrangers ont perdu des clients en raison de la crise économique, et 62% ont de la difficulté à se faire payer par les clients étrangers.

49% des exportateurs avouent que leurs clients étrangers ont demandé à reporter les paiements, et 66% des exportateurs ont déclaré qu’ils ont du réduire leurs prix pour leurs clients étrangers.

Les voyages d’affaires effectués par les exportateurs sont également en baisse. 29% des répondants ont affirmé avoir réduits leurs voyages d’affaires de plus de 30%, 11% les ont réduits de 20%,.

43% des répondants seulement n’ont pas changé leurs habitudes de voyages d’affaires.

26% des entreprises sondées estiment en revanche qu’ils prévoient de baisser le nombre de voyages d’affaires dans un futur proche.

Pour rappel, les exportations d’Israël (tous secteurs) devraient baisser de 10% en 2009, par rapport à 2008, selon les évaluations du patronat israélien. Une baisse aussi drastique n’a jamais été enregistrée en un an.(GN)

Cette baisse (qui sera selon nous plus importante dans la réalité) touchera certainement l’exportation vers les USA. En effet, les Israéliens subissent de manière directe la crise de la consommation dans ce pays.

Une vague de chômage va donc toucher de nombreux secteurs très dépendants de l’international.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi