Boycott des chauffeurs de taxi arabes de Lod : fallait pas soutenir le terrorisme !

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

taxib.jpg

Article paru dans "JSS"

Une compagnie de taxi dans la ville israélienne de Lod, à côté de l’aéroport Ben Gourion emploie des chauffeurs de taxi arabes et juifs. Lors de la sortie des 1027 des terroristes dans l’accord Shalit, certains des terroristes étaient des Arabes israéliens qui sont retournés dans leur ville natale de Lod.

Et les chauffeurs de taxi arabes ont fait la fête publiquement, klaxonnant et dansant dans les rues de Lod, pour le retour des frères-terroristes dont notamment, Mohammad Borgial et Ziada Mochlis.

Ziada et Borgial ont été reconnus coupables et condamnés à la prison à vie pour avoir lancé une grenade sur un bus plein de soldats. Heureusement, la grenade n’a pas explosé.

Les résidents juifs de Lod ont été dégoûtés par ce comportement et ont boycotté  la compagnie de taxi. Et quand ils l’appellent, ils demandent uniquement un chauffeur juif. En conséquence, depuis 2 dernières semaines, le nombre d’appels vers cette compagnie de taxi a considérablement diminué, presque au point que de nombreux conducteurs restent assis toute la journée à ne rien faire.
Il est probablement illégal au regard du droit israélien de demander un taxi juif. Mais le fait que les Arabes aient célébré “le retour” de deux terroristes n’est pas vraiment fair-play non plus!

Et aujourd’hui, les chauffeurs arabes “ne comprennent pas” pourquoi ils sont boycotté !

    “Depuis les dernières semaines, les gens demandent expressément un chauffeur juif”, a déclaré un chauffeur de taxi anonyme.

    ”Nous sentons une baisse significative du travail dans la station de taxi et actuellement, je suis à la recherche d’un travail supplémentaire. (…) Les gens n’ont pas à dire aux taxis comment se comporter. Les conducteurs ont la liberté de faire ce qu’ils souhaitent. C’est vrai que certains de ces pilotes sont allés rendre visite aux libérés parce qu’ils sont des amis de leur famille. Quel est le problème? “

    «On ne fait pas de la politique, on est juste aller les voir pour leur souhaiter la bienvenue à la maison.”

    Un résident de Lod  a vu à la télévision les chauffeurs qu’il avait pour l’habitude d’appeler. “Même s’il n’y a pas d’autre taxi disponible, je ne monterais plus dans un de ces taxis arabes. C’est extrêmement offensant de les voir célébrer le terrorisme.”
    Le directeur de la station de taxi a dit : “Nous ne faisons pas de politique et nous ne voulons pas que nos chauffeurs soient des militants politiques. Nous vivons ici en harmonie mutuelle entre les Arabes et les Juifs…”

Amusant non ? On vit en harmonie avec ceux que l’on aimerait voir mourir !

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi