Israël : dix lieux incontournables à voir lors de votre visite à Yad Vashem

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: dix lieux incontournables à visiter lors de votre visite à Yad Vashem

Considéré comme un «Trésor national» par l'Associated Press et classé parmi les meilleurs musées du monde par TripAdvisor, Yad Vashem - le Centre mondial de la mémoire de l'Holocauste - est un lieu incontournable pour tout visiteur à Jérusalem.

Situé sur le mont du Souvenir de Jérusalem, le campus de 30 hectares comprend des musées, des monuments commémoratifs, des jardins et des sculptures. Une visite à Yad Vashem offre une commémoration significative et dynamique de l’Holocauste et des six millions de victimes juives. Voici 10 points essentiels à inclure lors de votre visite à Yad Vashem:

Le musée d'histoire de l'Holocauste - Le plus grand musée de ce genre au monde, il décrit l'histoire de l'Holocauste d'un point de vue juif, avec des récits individuels mettant en lumière le récit historique. Visiter le musée est une expérience multidisciplinaire. Grâce à des artefacts, des témoignages, des images d'archives, etc., le Musée ouvre une fenêtre sur le monde juif qui existait avant l'Holocauste et sur les destructions qu'il a causées.

A la fin du Musée se trouve la monumentale Salle des Noms, une salle en forme de dôme qui s'élève majestueusement jusqu'au plafond où sont commémorées les images de 600 hommes, femmes et enfants, représentant les 6 millions de Juifs assassinés dans la Shoah. Ces images sont reflétées dans une mare d'eau creusée dans la roche. Autour du bassin se trouvent des classeurs qui comprennent des pages de témoignages où sont inscrits les noms des 4 700 000 millions d'hommes, de femmes et d'enfants que Yad Vashem a rassemblés en l’epace de sept décennies.

Le Mémorial des enfants - Ce mémorial unique, creusé dans une caverne souterraine, est un hommage aux 1,5 million d'enfants juifs qui ont été assassinés pendant l'Holocauste. Cinq bougies commémoratives se reflètent à l'infini dans un espace sombre, créant l'impression que des millions d'étoiles brillent dans le firmament tandis que les noms des enfants assassinés, leur âge et leur pays d'origine sont récités à l'arrière-plan de manière obsédante.

Le Mémorial des enfants

Le Mémorial des enfants

L'avenue des Justes parmi les nations - Quelque 2 000 arbres ont été plantés à Yad Vashem et dans les environs, en l'honneur des non-Juifs courageux qui ont risqué leur vie pour sauver des Juifs pendant l'Holocauste. Les plaques adjacentes à chaque arbre indiquent le nom des personnes honorées ainsi que leur pays de résidence pendant la guerre.

"Flashes of Memory : Photographie pendant l'Holocauste" - Nouveauté dans le pavillon des expositions, cette exposition présente un compte rendu critique des photographies et des films réalisés pendant l'Holocauste par des photographes juifs, des photographes allemands et des membres des forces alliées pendant la libération. L'exposition met l'accent sur les circonstances de la photographie et la vision du monde du photographe documentaire - tant officiel que privé - tout en soulignant le point de vue différent et unique des photographes juifs, victimes directes de l'Holocauste.

Flashes of Memory

Flashes of Memory

"Ils disent qu'il existe une terre : Désirs d'Eretz Israël pendant l'Holocauste" - Pendant les 2000 ans d'exil de sa patrie ancestrale, le peuple juif a exprimé son désir pour Eretz Israël, la Terre d'Israël. Des œuvres d'art, des artefacts, des journaux intimes, des lettres et des témoignages de la période de l'Holocauste soulignent leurs espoirs et leurs rêves de retourner à Sion. L'exposition couvre les années 1933-1948 – depuis l’avènement du parti nazi au pouvoir en Allemagne, en passant par le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et la destruction de la communauté juive européenne et nord-africaine, jusqu'à la fin de la guerre et la création de l'État d'Israël. Cette nouvelle exposition est présentée dans la salle d'exposition de l'Auditorium.

Le Musée d'art de l'Holocauste - Le Musée expose la plus grande collection d’œuvres d'art du monde créée pendant l'Holocauste où l’activité artistique était presque impossible. Dans les ghettos, dans les camps et dans les cachettes, dans les conditions les plus difficiles, les artistes utilisaient leurs outils comme instruments de défi et d'expression. Ces œuvres représentent un témoignage vivant de l'Holocauste, ainsi qu'une déclaration de l'esprit humain indomptable des victimes qui ont refusé de se rendre. Quelque 120 œuvres d'art sont actuellement exposées.

La synagogue - La synagogue de Yad Vashem sert de mémorial aux lieux de culte détruits des juifs européens. C'est un témoignage de la foi indestructible, du monde spirituel riche du judaïsme européen et de la volonté extraordinaire du peuple juif de survivre, de se souvenir et de reconstruire. Trente et un objets distincts sont exposés dans la synagogue de Yad Vashem, dont quatre Arches de la Torah, et divers autres objets de toute l'Europe.

La Vallée des communautés - La Vallée des communautés est un monument massif de 2,5 acres creusé dans le substrat rocheux naturel. Les noms de 5 000 communautés sont gravés sur les murs de pierre, chaque nom rappelant une communauté juive qui a existé pendant des siècles ; pour les habitants, chaque communauté constituait un monde entier. Aujourd'hui, dans de nombreux cas, il ne reste plus que le nom. Les noms des communautés sont gravés sur les 107 murs, ce qui correspond à peu près à la disposition géographique de la carte de l'Europe et de l'Afrique du Nord.

Le wagon à bestiaux – Le Mémorial des déportés - Ce mémorial a été érigé à Yad Vashem pour commémorer les millions de Juifs rassemblés dans des wagons à bestiaux et transportés de toute l'Europe vers les camps d'extermination. Un wagon à bestiaux allemand original remis à Yad Vashem par les autorités polonaises se trouve au centre du site commémoratif. Sur le mur adjacent est inscrit le témoignage émouvant du survivant Avraham Krzepicki.

Le wagon à bestiaux

Le wagon à bestiaux

La salle du Souvenir – La salle du Souvenir a été le premier site commémoratif établi sur le mont du Souvenir. Sur le sol en mosaïque sont gravés les noms de 22 des plus tristement célèbres lieux de massacres nazis, symboles des centaines de camps d'extermination et de concentration, de camps de transit et de lieux de massacres qui existaient dans toute l'Europe. Le point central de la salle du Souvenir est la Flamme éternelle qui éclaire continuellement. Devant elle se dresse une crypte contenant les cendres des victimes de l'Holocauste, transportées en Israël depuis les camps d'extermination.

En tant que mémorial vivant du peuple juif sur l’Holocauste, Yad Vashem préserve la mémoire du passé et connecte les générations futures avec les chapitres les plus sombres de notre histoire commune.

 

L'entrée de Yad Vashem est gratuite.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi