Israël: viol d'une fillette de 12 ans par un inconnu entré par effraction chez elle à Haifa

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: viol d'une fillette de 12 ans par un inconnu entré par effraction chez elle à Haifa

L'horreur dans le vieux quartier de Haïfa: des résidents ont mis en place une patrouille après le viol d'une enfant de 12 ans.

L'horreur n'a été révélée que le matin lorsque les parents ont découvert du sang dans le lit de leur fille.  Elle a été victime d'une agression sexuelle violente.
Elle a été évacuée à l'hôpital, après que la police ait été informée de l'agression et de l'effraction.
Les forces de la police sont arrivées  au domicile, y compris des enquêteurs de laboratoire médico-légal, qui ont recueilli les échantillons nécessaires pour l'enquête.
L'agression a eu lieu dans un des quartiers les plus anciens de Haïfa.

Le viol  s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi. Pendant que les parents et leurs enfants dormaient, le suspect a réussi à s'introduire par effraction dans l'appartement, apparemment par l'une des fenêtres non fermées. Après avoir erré dans la maison, il est entré dans la
chambre de la jeune fille et l'aurait violée en utilisant la force.

Le violeur est toujours en liberté.
Une patrouille de garde a été mise en place : " le suspect doit être arrêté rapidement. La police affirme que l'affaire est assimilé à un  meurtre.  

De nombreux parents de Haïfa ont dit qu'ils étaient inquiets pour leurs enfants. "J'ai entendu parler de l'incident samedi soir dans les médias et j'ai été consterné de constater qu'il s'agissait de mon quartier résidentiel", a expliqué un autre habitant. "C'est un crime grave et je m'attends à ce que le suspect soit arrêté dès que possible."

Plusieurs résidents ont été organisés pour tenter de mettre en place une patrouille civile afin de ramener la sécurité dans les rues.

"À cette fin, nous mettons en place un réseau de bénévoles pour des visites nocturnes afin de dissuader et de localiser les mouvements suspects en collaboration avec la police locale."

Yoav Ramati, membre du conseil municipal de Haïfa, a déclaré hier que l'affaire était très grave. "Il s'agit d'un événement traumatisant", a-t-il déclaré. "Une fille s'est couchée, s'est endormie chez ses parents, en sécurité apparente, et elle s'est faite agressée de la pire façon sous le toit de ses parents. C'est insupportable et les autorités doivent prendre des mesures et agir avec une très grande sévéritié"

Plus tôt cette semaine, lundi, Israel Chaim, un homme de 25 ans originaire de Jérusalem, a été arrêté parce qu'il était soupçonné d'avoir violé une fille de 13 ans dans un parc public de Ramat Hasharon. On soupçonne que les deux utilisaient l'application de rencontres - lorsque Haim s'est présenté comme un garçon de 17 ans alors qu'il connaissait l'âge réel de la fille. Haim voulait la rencontrer dans un jardin public, où elle l'a invité à boire del'alcool et l'a agressé alors qu'elle était sous l'emprise de l'alcool. Jeudi, son arrestation a été prolongée d'une semaine.

Le suspect a été arrêté après qu'un homme marchant dans le parc public l'ait aperçu.
Il a remarqué que la jeune fille était vaguement consciente, et a immédiatement soupçonné qu'elle avait été victime d'une agression il a appelé la police. Les policiers qui sont arrivés sur les lieux ont remarqué une fille qui était sur le point de perdre connaissance. Lorsque le suspect les a repérés, il s'est rapidement enfui, mais il a été rattrapé après une brève poursuite.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi