Israël: une troupe de danse française fait monter les robots sur scène à Tel Aviv

Actualités, Alyah Story, High-Tech, Insolites, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: une troupe de danse française fait monter les robots sur scène à Tel Aviv

Nos vies sont pleines d'interactions avec des outils technologiques - de la machine à expresso le matin au téléphone intelligent 24h/24. Mais que se passe-t-il lorsque la technologie atteint la piste de danse? Et que se passe-t-il lorsque les danseurs de chair et de sang ne sont plus seuls sur scène? C'est déjà une autre histoire.

Après trois ans de développement, la chorégraphe espagnole Blanca Li nous donne une réponse dans un spectacle nommé "Robot", dans lequel de petits robots conquièrent la scène avec des danseurs "réels". Le résultat: une performance charmante, passionnante, stimulante et parfois aussi très drôle, décrivant nos interactions avec les machines.

"Le spectacle porte sur la révolution technologique dans la société moderne et la communication avec les machines", a déclaré Blanca Li aux journalistes dans les coulisses du Barbican Centre à Londres, où le spectacle a été présenté: "Il y a des ordinateurs partout, mes enfants ne savent pas ce qu’est un téléphone à cadran. Si  nous n’avons pas d’ordinateur à portée de main, nous nous sentons comme déconnectés de tout. Mon inspiration quand j’ai crée le spectacle était de penser dans quelle société nous évoluerons dans 20 ans".

Selon elle, créer des robots sachant danser n'était pas simple. "L'objectif était de développer chez les robots des mouvements aussi proches que possible des mouvements humains".

Les petits robots fonctionnent via wifi, et en coulisse, une vaste équipe de techniciens est prête à intervenir. Plus d'une fois lors du spectacle, les robots perdent l'équilibre et tombent, ce qui ne fait que renforcer l'expérience «humaine» qu'ils offrent sur scène. "Cela fait partie de la vie, rien n'est parfait", dit Blanca. "Travailler avec les robots est très difficile, et en fait, les danseurs les surveillent et les accompagnent pendant le spectacle".

Blanka Li et ses robots

Blanka Li et ses robots

Les robots, qui ne mesurent que 58 centimètres, ont été développés par Alderbran Robotics. Ils sont indépendants et interactifs de manière très développée. Ils parlent, voient, marchent, dansent, plient les genoux et communiquent avec d'autres robots. Ils contiennent des capteurs de mouvement et 25 articulations. Mais le champ technologique du spectacle ne se satisfait pas uniquement des robots. Une grande partie de la musique jouée est produite par des instruments automatiques.

La première a eu lieu au Festival de danse de Montpellier en 2013 et a déjà été réalisée plus de 100 fois dans le monde entier. Blanca Li est chorégraphe, danseuse, réalisatrice de cinéma et directrice d'une troupe de danse qui porte son nom et se produit en France. Li elle-même est née à Grenade, en Espagne. À l'âge de 12 ans, elle a participé à des compétitions mondiales avec l'équipe espagnole de gymnastique. À l'âge de 17 ans, elle est allée à New York, a vécu à Harlem, en Espagne, et a été témoin de la naissance du hip hop, ce qui l'a amenée à établir un groupe de flamenco-rap aux États-Unis.

A son retour à Madrid, elle a mis en place son premier groupe professionnel et sa première œuvre a été réalisée pour une exposition mondiale à Séville en 1992. Puis elle a fondé sa compagnie de danse moderne à Paris. "Robot" est la 14ème pièce qu'elle a créée pour le groupe, qui a 24 ans d'activité.

La troupe donnera trois représentations en Israël le mois prochain (les 26, 27 et 28 octobre) à l'Opéra de Tel-Aviv.

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi