Israël: une nouvelle chirurgie redonne l'ouïe à un enfant

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : une chirurgie miracle offre une nouvelle vie à en enfant sourd

Pour la première fois en Israël, le centre médical Shaare Tsedek de Jérusalem a effectué un implant dans le tronc cérébral. L'hôpital a annoncé vendredi que le patient était un garçon de cinq ans né sourd, sans nerf auditif.

Le professeur Thomas Roland, chef du département d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie de la tête et du cou, et ses collègues du New York University Langone Medical Center sont spécialement venus de Manhattan pour aider à réaliser cette opération inhabituelle, en coopération avec les chirurgiens, les neurochirurgiens et les orthophonistes de Shaare Zedek.

Depuis le développement des implants cochléaires, le nombre de personnes sourdes dans le monde a considérablement diminué et, dans la plupart des cas, l'implant se connecte bien avec le nerf auditif et permet aux sourds d'entendre. L'implant est particulièrement efficace chez les bébés nés sourds et transplantés à un âge précoce. Il est également pratiqué chez des adultes qui ont eu une audition normale mais sont devenus sourds pour diverses raisons.

Dans un petit nombre de cas où le nerf auditif est absent ou non fonctionnel, les implants cochléaires ne représentent pas une solution. Dans de tels cas, un implant innovant appelé ABI est inséré chirurgicalement sur le tronc cérébral à la place du noyau auditif, en contournant le nerf auditif manquant.

En cas d'absence du nerf auditif, l'implant cochléaire n'est pas la solution

En cas d'absence du nerf auditif, l'implant cochléaire n'est pas la solution

La transplantation nécessite une coopération entre trois types d'experts: des chirurgiens oto-rhino-laryngologistes, des chirurgiens du cerveau et des orthophonistes. L'opération complexe se déroule aujourd'hui dans un petit nombre de centres médicaux à travers le monde.

Après une série de tests ayant révélé que l'enfant n'avait pas de nerf auditif et qu'un implant cochléaire n'était pas suffisant, la décision a été prise d'effectuer la chirurgie avec la participation des experts de la NYU avec lesquels Shaare Tsedek coopère régulièrement. Aucun détail n'a été fourni sur le patient.

"L'ouverture du département de neurochirurgie à Shaare Tsedek nous permet de réaliser des actions complexes et multidisciplinaires que nous ne pouvions pas accomplir dans le passé", ont déclaré le Dr Ronen Peretz et le Prof. Jean-Yves Sichel, qui ont dirigé l'équipe israélienne. La participation du Dr Nevo Margalit, expert en chirurgie de la base du cerveau, a permis d'accéder au tronc cérébral et d'effectuer l'implantation", a-t-il ajouté.

L'opération a été couronnée de succès, et après le placement de l'implant, des réponses électriques appropriées ont été reçues. Le garçon s'est bien rétabli et a été renvoyé à la maison.

Quelques semaines après l'opération, un long processus de réhabilitation a commencé. Les médecins qui y ont participé sont très optimistes et sont persuadés que la capacité de l'enfant à communiquer avec son entourage s'améliorera avec le temps.

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi