Israël : une famille de Beit Shemesh harcelée par des radicaux

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : une famille de Beth Shemesh harcelée par des radicaux

Une famille de Beit Shemesh a connu ce matin (lundi) un réveil brutal, lorsqu'elle a découvert qu'elle avait été prise au piège dans son propre appartement.

La famille, qui vit dans le quartier de Yefe Nof, a constaté que le mécanisme de verrouillage de la porte d'entrée avait été brisé.

Après plusieurs tentatives pour forcer la porte, un membre de la famille, Shlomi, a pu s'échapper de la maison en escaladant la véranda.

Quand il est revenu dans l'entrée principale du bâtiment, il a réalisé que la porte d'entrée de l'appartement était couverte de graffitis. On pouvait y lire : «Non à l’indécence ».

Le reste de la famille est restée piégée à l'intérieur de l'appartement pendant des heures. A 11 heures du matin, les prisonniers n’avaient toujours pas pu être libérés.

"Nous nous sommes réveillés dans un cauchemar absolu", a déclaré Shlomi à Mehadrinews.

Ramat Beit Shemesh

Ramat Beit Shemesh

"Ce n'est pas la première fois qu’ils nous harcèlent, mais cette fois, ils ont dépassé les bornes."

Les vandales ont apparemment ciblé la famille, qui est traditionaliste mais pas strictement orthodoxe, car ils ont affirmé que la tenue des enfants était "indécente".

"Nous n'avons aucun problème avec les haredim (orthodoxes). Nous avons des voisins Haredi qui sont aussi gentils que possible. Nous essayons vraiment de ne pas attirer l'attention sur nous et faisons tout pour maintenir le respect mutuel. "

"Nous sommes toujours enfermés à l'intérieur de la maison et attendons un serrurier pour voir exactement ce qui s'est passé ici. C'est une honte de constater que quelques radicaux donnent à toute la population Haredi de Beit Shemesh une mauvaise réputation. Ils devraient être arrêtés avant qu'une tragédie ne survienne ".

Source : Arutz 7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi