Israël: un terroriste reçoit des chaussures orthopédiques en prison et les trouve un peu rigides

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
traitement des terroristes en prison en israel

Le tribunal a ordonné la fourniture de chaussures orthopédiques à un terroriste condamné à perpétuité.
L'assassin a toutefois demandé un "modèle avec une semelle moins rigide".

Les indulgences pour les terroristes dans les prisons continuent à nous surprendre et cette fois ce sont leurs pieds qui sont mis à l'honneur : des chaussures orthopédiques ont été fournies à ces nombreux assassins

Et le cas de Fares Ghanem n'est pas rare dans les prisons israéliennes .
Fares Ghanem est un terroriste de Jérusalem-Est condamné à neuf peines de prison à perpétuité pour pas moins de 34 infractions, dont le meurtre de huit civils israéliens et  de cinquante autres blessés lors de plusieurs attaques terroristes.

Il a commencé à purger sa peine en février 2002 après avoir été reconnu coupable, entre autres, de meurtres, tentatives de meurtre, complot en vue de causer la mort, délits d’armes et plus encore.

Aujourd'hui, il est dans la prison de Ramon, et il a récemment reçu, grâce à une pétition de l'organisation de gauche radicale "HaMoked, "Centre pour la défense de l'individu", des semelles spéciales et des chaussures orthopédiques.

Selon la pétition, Ghanem pèse 70 kilos , mesure 1m90  et fait du 48,5 pour les chaussures.
En conséquence, l'avocate Nadia Deka a affirmé qu'on devait lui fournir des chaussures orthopédiques spéciales ne se trouvant pas dans le vestiaire de la prison, ainsi qu'un matelas spécial correspondant à ses dimensions.

La direction de la prison a répondu que les chaussures orthopédiques n'étaient fournies que sur demande d'un médecin,  et le médecin qui a examiné le terroriste a déterminé qu'il ne devait lui être fourni que des semelles.

Mais l'avocat a soutenu que le terroriste ne tenait pas debout correctement . Lors d'une audience devant le juge du tribunal de district Aaron Mishnayi, l'avocat a plaider "qu'il ne peut pas continuer à vivre et à dormir ainsi ".

En définitif, le juge a ordonné que des chaussures orthopédiques lui seraient donc fournies dans les 45 jours mais pas de matelas spécial, toutefois, demander, que le service pénitencier fasse un effort afin de lui trouver un matelas à sa taille.

Mais la saga ne s'arrête pas là . Malgré le fait que des chaussures orthopédiques adaptées à sa taille lui ont été fournies, le terroriste s'arroge le droit de se plaindre en raison d'une certaine rigidité de la semelle ressentie, ce qui est le propre, rappelons le, d'une chaussure orthopédique  il souhaite donc un un modèle plus souple.

Le service pénitencier a précisé au tribunal qu '"en ce qui concerne les semelles, elles ont été  à nouveau envoyées au fournisseur pour un ajustement supplémentaire dans le but d'un plus doux contact avec la plante du pied de l'assassin ".

Selon l'avocat Daka le terroriste a acheté les chaussures de son propre argent.

Pour information un terroriste qui purge une peine d'emprisonnement à perpétuité reçoit des centaines de milliers de shekels de la part de l'Autorité palestinienne, il n'est pas certain que ce soit la nouvelle la plus réconfortante de l'histoire.

"Conformément aux instructions du tribunal à la lumière de la pétition dans son cas, le détenu de sécurité n'a pas reçu de matelas orthopédique mais un  matelas d'un autre  prisonnier. En outre, il a acheté des chaussures et des semelles avec son argent", a déclaré la direction de la prison.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi