Israël : Un budget de 10M de shekel alloué pour prévenir les décès accidentels d’enfants

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : Un budget de 10M de shekel alloué pour prévenir les décès accidentels d’enfants

L'été dernier, 25 enfants sont morts dans des accidents de la route, se sont noyés ou ont été oubliés dans des voitures. Ces terribles tragédies ont encouragé la mise en œuvre par les Ministères d’un programme national pour la sécurité des enfants.

Les Ministres de la Santé et des Finances ont récemment accepté de financer immédiatement ce programme pour une durée de cinq ans et un montant de 10 millions de NIS.  La moitié des fonds proviendront de divers bureaux du gouvernement et l'autre moitié du Trésor. Selon le plan, le ministère mettra en place une base de données nationale pour enregistrer tous les cas où les enfants ont été blessés dans des accidents et qui sera mise en correspondance avec les manquements de sécurité qui peuvent causer des accidents.

Le Ministre de la santé, Yaakov Litzman

Le Ministre de la santé, Yaakov Litzman

Outre la segmentation des accidents, sera construit un plan d'action concret pour réduire le nombre d'enfants blessés. De plus, les Ministères de l'éducation, de l'économie et des actions sociales seront tenus de former leur personnel dans les domaines de l'éducation des enfants et dans la prévention des accidents de la route.

Selon le projet, l’Etat financera en priorité le développement de mesures de rappel destinés aux parents pour éviter les oublis d’enfants dans les véhicules. En outre, les infrastructures seront améliorées dans les établissements où les enfants séjournent.

Chaque année environ 117 enfants périssent dans divers accidents. 190 000 enfants sont conduits aux urgences et 24 000 d'entre eux sont par la suite hospitalisés. Le côut économique de ces incidents est estimé à un milliard et demi de shekel par an.

Orly Silbinger Directrice exécutif de l’organisme « Beterem » pour la sécurité des enfants a déclaré que «l'action nationale et systémique se traduira par une réduction significative des accidents d’enfants comme cela a été prouvé dans de nombreux pays dans le monde occidental. Il est ainsi possible d’éviter 95% des accidents », conclut-elle.

Source : IsraelHaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi