Israël: tragédie familiale pour les jumeaux de Tamar Peretz Lévy morte du coronavirus - Vidéo-

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Tamar Peretz Levy, 49 ans, de Lod, qui élevait seule des jumeaux de quatre ans après le décès de leur père, est décédée hier mardi à la suite du coronavirus. Plus d'un million et demi de shekels ont été collectés pour une collecte de fonds à ce jour pour ses jumeaux .

Moore Smadja Safarpi, la nièce de Peretz Levi, explique en larmes le moment horrible où elle a dit aux enfants que leur mère n'était plus: "Après qu'elle soit décédée, mes oncles ont expliqué aux enfants d'une manière douce que maintenant leur maman les accompagnera du ciel et malheureusement elle ne reviendra pas. Ils ont pleuré de toute leur âme jusqu'à ce qu'ils s'endorment."

La tragédie familiale est inhabituelle du fait que déjà à un très jeune âge, les jumeaux ont perdu leur père: << Les enfants ont connu le deuil à un très jeune âge. On parlait toujours de papa Shimon."  Les enfants malgré leur jeune âge comprennent le concept que leur papa était au ciel. Mais, avant même qu'ils aient pu grandir ils ont dû subir le drame de perdre également leur mère."

En ce qui concerne l'endroit où les enfants vivront à partir de maintenant, Maffarai, la nièce de la mère décédée, a déclaré: "Ma famille est un trésor. Nous sommes un clan de famille important toujours soudé, c'est le moment de nous montrer soudés face à cette nouvelle épreuve.Tamar a huit frères.  Nous n'avons pas encore parlé de ces choses là,, mais ils sont entre les meilleures mains possibles. Nous les élèverons. "

Je remercie le peuple d'Israël qui tend la main et aide ma famille: "Nous le remercions et apprécions ce qui a été fait pour ces enfants. Pour l'instant, je suis encore sous le choc mais je pense que c'est un cadeau pour elle et pour les enfants et cela nous aidera certainement à les élever le mieux possible. Tammy était si humble, elle avait choisi d'aller chez nous quand elle a su qu'elle était infectée par le coronavirus. Ses enfants resteront chez nous.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi