Israël: sauver des vies ensemble renforce la relation de couple

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: sauver des vies ensemble renforce la relation de couple

Bien que la recherche d’un conjoint ne soit pas souvent considérée comme une priorité dans le monde des services médicaux d'urgence, un bon nombre de premiers intervenants bénévoles se sont non seulement rencontrés ainsi, mais ont également participé à des appels d'urgence, sauvant des vies et resserrant grâce à cela leurs propres liens.

Dov et Racheli se sont rencontrés pour la première fois alors qu’ils prenaient soin d'un patient: Racheli, en tant que technicienne médicale d’urgence (EMT) pendant son service national israélien à l'hôpital Shaarei Zedek à Jérusalem et Dov en tant que paramedic (ambulancier) pour le Magen David Adom. Le couple a commencé à sortir ensemble, puis ils ont été appelés sur les lieux d'un accident de voiture, où ils ont travaillé aux côtés des pompiers. Debout sur la voiture, en regardant les pompiers ouvrir le véhicule pour dégager la victime, Dov a demandé Racheli en mariage. "Tu vois," a-t-il dit à Rachel, "la vie peut être très courte, alors peut-être pouvons-nous nous marier maintenant ?

"C'est la vie d'un sauveteur", a déclaré Dov Maisel, qui a plus tard co-fondé United Hatzalah en 2006 avec son meilleur ami, Eli Beer. "Au moins, c'était une proposition originale", plaisanta-t-il. Il est maintenant marié à Racheli, qui est volontaire EMT pour Hatzalah.

En réfléchissant à certaines des situations remarquables qu'ils ont partagées dans le travail, Racheli a déclaré: «Nous avons un jour fait naître un bébé qui n'était pas le nôtre. C'était une soirée très intéressante. "

Pourtant, la possibilité pour les couples de sauver des vies ensemble n'est pas une blague.

«L'un des aspects merveilleux de notre modèle est qu'il permet à nos volontaires de maintenir leur vie au travail», a expliqué Beer, qui, en plus de la co-fondation de United Hatzalah, en est le président. Cela permet aux couples de répondre aux appels souvent ensemble sans avoir à s'inquiéter d'une longue période de temps loin de la maison".

"Beaucoup de gens en ont profité et ont soit convaincu leur conjoint de rejoindre l'organisation, soit rencontré des gens grâce à leur bénévolat, et ont créé une famille basée sur leurs idéaux mutuellement partagés", a-t-il déclaré.

Beer a ajouté que bien que l'organisation ne soit certainement pas un service de rencontres, «nous sommes heureux d'inclure les conjoints, les êtres chers et les couples au sein de notre famille de bénévoles.

En effet, travailler ensemble donne aux couples la possibilité de s'améliorer. "Nous rentrons à la maison et parlons de l'appel, et discutons de comment faire mieux la prochaine fois", a déclaré Dov.

Pnina et Yossi Dvir, volontaires pour United Hatzalah à Beitar Illit.

Pnina et Yossi Dvir, volontaires pour United Hatzalah à Beitar Illit.

Ces expériences renforcent également leurs propres relations et leur famille. Selon Racheli, elle apprend beaucoup de Dov quand ils sortent ensemble pour des appels, et cela lui rappelle qu'elle a choisi un mari attentionné et compatissant. Elle a déclaré: "Dov m'encourage à être indépendante et prendre des appels lorsqu'il n'est pas là, ce qui me donne confiance dans les situations d'urgence."

De même, Dov a déclaré que "Racheli a été le soutien le plus important de tous les temps, et cela me rend vraiment fier de la voir avec son gilet, parler aux patients. Je l’admire encore plus".

Il a également soutenu que cela renforce les valeurs de leur propre famille. «Nous voir travailler en équipe pour sauver des vies, même quand cela n'est pas pratique, offre une excellente opportunité d'apprentissage pour nos enfants», a déclaré Dov. «Une fois, nous sommes allés camper avec les enfants pendant Pessah. Un autre enfant est entré en choc anaphylactique, et nous avons pu le soigner avec de l'oxygène et des médicaments. Au moment où l'ambulance est arrivée, l'enfant respirait déjà normalement et sirotait une canette de Coca. C'était vraiment un moment incroyable pour les enfants".

«Cela donne à nos enfants un ensemble de compétences que vous ne trouvez pas dans d'autres maisons. Quand nous partons en appel, nous allons aider quelqu'un et peut-être sauver une vie. Les enfants comprennent que parfois, nous avons besoin de tout laisser tomber et de ne pas seulement nous concentrer sur nous-mêmes".

"Si vous pouvez aider quelqu'un, vous le devez"

Moshe et Batya Jaffe, respectivement EMT et EMT de l'unité de réponse aux psychotraumatismes et aux crises en charge de l'unité K-9, ont également parlé de l'impact positif sur leur famille.

Parce qu'ils ont de jeunes enfants, le couple répond à tour de rôle aux situations d'urgence, en fonction de la nécessité. "Si nous sommes trop fatigués ou si nous avons eu une dure journée, nous nous encourageons à sortir et à aider", a déclaré Moshe.

Batya, immigrante en provenance du Mexique est la seule personne au monde qui pratique une thérapie assistée par des animaux d'urgence, prend souvent Lucy, une petite chienne, avec elle sur les appels d'urgence.

"Quand nous disons que nous faisons du bénévolat, cela signifie nous tous, y compris le chien", a déclaré Moshe à JNS.

«Nos enfants comprennent déjà l'importance de sacrifier nos commodités pour aider les autres», a-t-il déclaré. "Si vous pouvez aider quelqu'un, vous devez le faire."

Source : jns.org

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi