Israël: Rami Levy sur le banc des accusés pour atteinte à la vie privée et détournement de base de données

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Shlomo Julian rami levy sur les bancs des accusés pour exploitation des données illégales

 

Un acte d'accusation a été déposé contre la société Rami Levy Sycamore Marketing  pour atteinte à la vie privée d'individus et l'utilisation d'une base de données illégale

Un acte d'accusation a été déposé mardi contre la Rami Levy Sycamore Marketing Communications Company pour violation de la vie privée et utilisation d'une base de données illégale pour des besoins personnels et professionnels.
Les propriétaires de l'entreprise, Rami Levi ont également fait l'objet d'une enquête, mais l'affaire contre lui a été classée.

Selon l'acte d'accusation, le directeur de la société, Ophir Atias, et le responsable de la sécurité de Shlomo Julian, "ont détourné le système pour enquêter, détecter et interroger des personnes - les employés de la société et les salariés n'appartenant pas à la société - à leur insu et sans leur consentement et avec une atteinte grave à leur vie privée".

Il indique également qu'ils l'ont fait "à de nombreuses reprises et d'une manière qui est devenue un schéma d'action répétitif pour obtenir des informations à l'insu des personnes en détournant des bases de données de façon illégales"

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi