Israël : Pop up Shop le magasin que Super Pharm ne souhaite pas que vous découvrez

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Pop Up Shop le magasin caché de Super Pharm

Le outlet de Super-Pharm est bien là. Des articles que vous avez l'habitude d'acheter au prix forts sont là à des prix cassés. Les mêmes produits, les mêmes conditionnements avec plus de 40% de rabais.

 

Pop Up Shop le magasin caché de Super Pharm

Pop Up Shop le magasin caché de Super Pharm

La chaîne Pharm exploite pour la première fois un magasin excédentaire dans le quartier commerçant du bâtiment Gan Shmuel, où une succursale de Super-Pharm est également active.

Ce magasin ne porte aucune identification de Super-Pharm.
Son enseigne est POP UP SHOP, et la plupart des étiquettes de prix n’indiquent pas le nom du réseau Super Pharm, mais à la suite de notre enquête on a découvert qu'il s'agissait de la chaîne Super Pharm. Le Outlet de Super Pharm fait son entrée sur le marché.

Le magasin, qui fonctionne aussi le jour du sabbat propose une gamme de produits dont la plupart sont étiquetés «prix ordinaires» et une étiquette rouge indiquant le prix réduit.

Les prix sont très intéressants: lunettes de soleil pour 25 NIS, crème solaire  pour Baby Baby Fun à 15 NIS  au lieu de 24,9, dentifrice Colgate pour 7,9 NIS au lieu de 21,9, fluorure pour 5 NIS, brosses dentaires pour 15 au lieu de 37,9, et Pampers Premium 4-5 pour NIS 100 pour 4 packages. 

Super-Pharm a répondu qu'il s'agissait d'un magasin éphémère vendant des produits à très bas prix, proposant des articles de toilette et des produits cosmétiques en rupture de stock, des produits vendus en édition limitée et en vente libre, ainsi que des produits dégriffés et obsolètes.

Les lunettes sont des modèles de base sortis des magasins vendus à 25 NIS au lieu de 99 NIS.
Cependant, il convient de souligner que de nombreux produits que nous avons vus se trouvent  toujours dans les rayons de n’importe quel magasin de la chaîne Super-Pharm.

Est-ce le début d'une chaîne de magasins excédentaires? 

Super-Pharm a déclaré  "La chaîne fabrique des millions de pièces par mois et il est naturel que des produits issus de la variété actuelle soient vendus."

Il convient de noter que la vente d’excédents bon marché est une décision stratégique, en particulier pour un réseau positionné haut et offrant une expérience d’achat plutôt que des prix bas.

Super Pharm en Israël a atteint 5 milliards de NIS et son bénéfice net est de 250 millions de NIS. La valeur de la chaîne selon la dernière transaction, dans laquelle George Horesh, le propriétaire de Union Group, avait acquis 33% de ses actions, s'élevait à 1,7 milliard de NIS.

La concurrence exige que Super-Pharm agisse de manière plus agressive. Depuis un an, elle recherche d’autres sources de revenus, telles que des offres des prêts pas  seulement pour les membres du club Life, des services pour la maison et un partenariat avec le supermarché en ligne Quick. Dans ce cas, la vente de l'excédent, en supposant qu'il se développe, constitue un revenu supplémentaire.

Néanmoins, contrairement à Be, de Super-Sal dont les pertes ont augmenté en 2018, les ventes de Super-Pharm en Israël ont atteint 5 milliards de NIS et son bénéfice net a atteint 250 millions de NIS. 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi