Israël : payer sa pizza avec l'application Bit, c'est désormais possible

Actualités, High-Tech, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : payer sa pizza par le biais de l'application Bit, c'est possible

Ces dernières années, de nombreuses entreprises privées ont commencé à utiliser des applications de paiement, rendant la vie plus facile aux personnes qui n’ont généralement pas d’argent liquide dans leur portefeuille. Cela a commencé par les baby-sitters, les esthéticiennes et petit à petit, avec le domaine des commandes de produits alimentaires.

Dominos Pizza a signé un accord avec la Banque Hapoalim pour honorer les paiements effectués par l’intermédiaire de Bit. Ainsi, toute personne qui commande une pizza sera en mesure de payer ainsi son repas, en lieu et place de carte de crédit, liquide ou PayPal.

Ce processus implique l’approbation de la Banque d’Israël, et cela peut prendre des semaines, voire des mois. Une fois la transaction approuvée, les consommateurs qui commandent une pizza via l’application auront la possibilité de valider leur paiement via Bit.

L'objectif de la Banque Hapoalim, par le biais de Bit, est de développer ce processus ultérieurement avec d'autres entreprises. L'objectif de Bit est également de se développer dans le domaine des petites entreprises qui ne peuvent pas travailler avec des sociétés émettrices de cartes de crédit, qui ont à l'heure actuelle une limite de transferts de fonds pouvant aller jusqu'à 50 000 NIS par an.

L'app Bit de la Bank Hapoalim

L'app Bit de la Bank Hapoalim

En mai, 38 367 clients en moyenne ont utilisé Bit. Le choix de Dominos Pizza n’est pas un hasard, la chaîne de restauration est considérée comme l’une des entreprises les plus novatrices du secteur de l’alimentation. En effet, elle est la première en Israël à  proposer un site Web en ligne permettant de suivre l’heure d’arrivée de la pizza.

C’est une réponse aux consommateurs qui craignent de donner les informations de leur carte de crédit à un service clientèle ou sur un site Web. Selon Yaniv Barak, PDG d'iGroup, qui développe et gère des clubs clients et des programmes de fidélité numériques sur mesure: "En ce qui concerne les consommateurs, la coopération de Domino Pizza et de Bit améliorera probablement leur expérience d'achat. Je suis sûr que c'est la première fois que l'on comprend que les téléphones portables seront basés sur la vente au détail et la consommation.

En Chine, par exemple, tout le monde paie grâce à un portefeuille numérique, même au marché. En Scandinavie, 90% des caisses dans les centres commerciaux permettent d'effectuer des achats avec un portefeuille cellulaire, et aux États-Unis, il s'agit d'un moyen de paiement très courant chez Apple. Israël se situe quatre pas derrière tout le monde..."

"Je pense que cela commencera en Israël avec la mode, l’alimentation et le divertissement. Nous ne sommes pas encore dans une révolution de consommation. Cela se produira lorsque les consommateurs pourront payer avec une application portefeuille dans de nombreux réseaux, ce n'est que le début de la révolution. Je pense que cela se produira au plus tard en Israël dans les deux prochaines années ", a déclaré Barak.

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi