Israël: pas d'hymne national pour ne pas froisser les étudiants arabes

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: une remise des diplômes sans Hatikva

La faculté des sciences humaines de l'Université hébraïque de Jérusalem doit tenir ce soir sa fête annuelle de remise des diplômes.

Dans les enregistrements publiés ce matin sur Radio de l'armée, un employé du département a expliqué que l'hymne national israélien, "l'Hatikvah", ne sera pas joué lors de la cérémonie, "par considération pour les autres" – à savoir les étudiants arabes et les invités présents à la cérémonie.

C'est la deuxième fois consécutive que l'hymne national ne sera pas joué lors de la cérémonie, alors qu’auparavant, elle était toujours traditionnellement conclue avec l’Hatikvah.

L'Hatikva, hymne d'Israël

L'Hatikva, hymne d'Israël

Suite à la décision, l'organisation sioniste "Im Tirtzu" a envoyé une lettre au doyen de la Faculté des sciences humaines, exigeant que l'hymne national soit réintégré dans les cérémonies académiques de l'université.

La lettre notait l'importance d'une institution universitaire de premier plan dans le pays qui transmettait le savoir et l'existence de l'état d'Israël.

L'Université hébraïque de Jérusalem a déclaré en réponse: «Il n'y a pas de loi ou d'instruction du Conseil de l'enseignement supérieur concernant le chant de l’hymne lors des cérémonies académiques. Par conséquent, les plaintes contre l'Université hébraïque sur la question sont sans fondement ».

L'université a souligné que, lors des cérémonies d'Etat, le chant de l'hymne était une pratique acceptée, alors que dans les cérémonies académiques, il n'y avait aucune obligation.

Source : Arutz 7

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi