Israël: pas d'accès à Massada pour l'hélicoptère de Trump

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: pas d'accès à Massada pour l'hélicoptère de Trump

Malgré les rapports selon lesquels Donald Trump atterrira en hélicoptère sur Masada lors de son voyage en Israël la semaine prochaine, il s’avère que le président américain devra prendre le téléphérique pour atteindre le sommet de l'ancienne forteresse tout comme les touristes normaux.

"Les Américains vont atterrir sur la piste d'atterrissage Bar Yehuda", a déclaré Eitan Campbell, directeur du parc national Masada, lundi. "Ils grimperont en téléphérique".

L'aérodrome de Bar Yehuda est situé à environ 3,5 km au nord-est de Masada, à côté de la mer Morte. Alors que pendant de nombreuses années, l'Autorité israélienne de la nature et des parcs a permis aux hélicoptères d'atterrir sur la forteresse, Campbell a déclaré que dans les années 1990, lui et ses collègues ont pris la décision de l’interdire après avoir consulté un certain nombre d'experts.

"Cela a créé des dommages aux antiquités", a-t-il déclaré.

En 1997, un hélicoptère de la Force aérienne israélienne a atterri au milieu de Masada, l'un des parcs archéologiques les plus anciens et célèbres d'Israël. Il transportait alors le commandant de l'armée de l'air américain, le général Michael Ryan, qui avait demandé à visiter la forteresse, site reconnu du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Pas de traitement de faveur, Donald Trump montera à Massada en téléphérique

Pas de traitement de faveur, Donald Trump montera à Massada en téléphérique

Mais lorsque l'hélicoptère a atterri, il a fait s’envoler beaucoup plus que du sable et de la poussière. Des panneaux ont explosé et le vent causé par les puissantes hélices de l'hélicoptère a endommagé les ruines.

C'était la dernière fois qu'un hélicoptère fut autorisé à atterrir au milieu de Masada, la forteresse construite par Hérode le Grand qui domine la mer Morte au bord du désert de Judée.

Depuis lors, le seul avion à s’y être posé fut un avion Cessna qui s'est accidentellement écrasé sur le site en 2006.

Campbell a souligné, cependant, qu'il permettrait un atterrissage d'hélicoptère sur le site en cas d'urgence.

Trump ne sera en aucun cas le premier dignitaire à prendre le téléphérique. En 2008, lorsque le président George W. Bush a visité Masada, il est monté en téléphérique pour ensuite suivre la visite avec le Premier ministre Ehud Olmert. Lorsque le président Bill Clinton a visité le site il y a 10 ans, son voyage a été encore plus difficile.

"Lorsque Clinton a visité en 1998, il est monté en téléphérique mais pas jusqu’en haut, il a tout de même gravi 100 marches", a déclaré Campbell. "George W. Bush est monté par le nouveau téléphérique. On nous a épargné les 100 marches ».

Source : jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi