Israël : nouvelles décisions avant le confinement pendant les fêtes juives

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël et les restrictions du confinement pendant les fêtes juives

Décisions supplémentaires avant la fermeture :
les sports individuels sont autorisés, il ne sera pas possible de récupérer de la nourriture dans les restaurants.

La police infligera une amende à tout passant de plus de 12 ans qui enfreint le confinement

Selon le professeur Gamzou, la limite des 500 mètres devrait être levée dans environ deux semaines.

Cependant des exceptions ont été décidé : les terrains de jeux et les parcs de quartier resteront ouverts.

La police craint que de nombreux citoyens envisagent de ne pas respecter le second confinement et de voyager pour les Fêtes avant que vendredi jour du confinement.

La police prévient de la sanction qui sera appliquée , quiconque détournera la restriction de cette façon, ne  sera pas autorisé à rentrer chez lui, et sera forcé de revenir sur ses pas, des amendes seront imposées à chacun des occupants du véhicule.

Pendant ce temps, la commission des exceptions a décidé lundi que les terrains de jeux et les parcs de quartier resteront ouverts à moins de 500 mètres de la maison, les livraisons seront autorisées mais pas à emporter, de plus de sports individuels et les ligues de football continueront à fonctionner comme d'habitude.

Une source policière a déclaré que parce que malheureusement de nombreux Israéliens n'ont pas peur de l'infection mais des amendes, ils cherchaient des moyens de dissuader les citoyens qui ont l'intention d'essayer de rentrer chez eux la nuit ou les soirs à la fin des fêtes.

Des centaines de points de contrôle seront mis en place et les personnes qui tenteront de briser le confinement seront condamnés à une amende de 500 NIS pour chacun des occupants du véhicule (âgés de plus de 12 ans), et le conducteur sera invité à retourner d'où il vient. Si le conducteur essaie de suivre des itinéraires alternatifs et se fait prendre à un autre point de contrôle, il peut être condamné à une amende supplémentaire.

Le cabinet du Corona a déclaré n'avait pas l'intention de prolonger la fermeture - dans sa version plus stricte - au-delà de deux semaines. Le professeur Gamzo estime que la limite de 500 mètres n'est pas particulièrement importante du point de vue de la santé et n'a donc pas l'intention d'agir pour la prolonger.

La raison pour laquelle il a agi pour approuver cette restriction est que, parallèlement cette restriction a l'avantage d'empêcher les foules et les déplacements entre les localités, il pense qu'une étape retentissante était nécessaire pour sortir le public de son indifférence.

Un comité des exceptions a décidé de réduire les restrictions sur les jardins et les parcs de quartier - et ils resteront ouverts à moins de 500 mètres de la maison. Il a également été décidé que les chambres d'hôtes ne seraient pas exclues et seraient également fermées comme les hôtels. 

Le comité a également décidé que les membres de la famille vivant ensemble seront autorisés à faire du sport ensemble sans limite de distance, les livraisons seront autorisées mais pas à emporter et les ligues de football continueront pendant la fermeture.

Une autre préparation à la fermeture est la réduction des transports en commun : le taux d'occupation des bus sera réduit de 50%, les bus interurbains qui ne fonctionneront pas les vendredis, samedis et soirs de soirée et les soirs de vacances. Les FDI ont décidé qu'aucun couvre-feu ne serait imposé aux soldats, et le vice-ministre de la Santé a promis que les parents divorcés seraient en mesure de déplacer leurs enfants entre eux pendant la fermeture.

Le sort des coiffeurs et des salons de beauté n'est pas encore connu, mais fermera probablement comme les entreprises dans les domaines du divertissement, des loisirs, de la culture, du commerce et du divertissement.

De plus, le gouvernement n'a pas encore publié de clarifications concernant les ventes d'aliments à emporter (ainsi que les services de livraison qui fonctionneront) et les définitions concernant les activités sportives pour les particuliers.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

 

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi