Israël: nettoyer les collines de Bat Yam priorité de jeunes volontaires

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
les volontaires qui ont décidé de ne pas attendre et se sont mis à nettoyer eux-mêmes les collines de Bat Yam

Des jeunes volontaires qui ont décidé de ne pas attendre les officiels et se sont mis à nettoyer eux-mêmes les collines de Bat Yam.

Voici à quoi ressemblaient les collines de Bat-Yam qui longent les plages de Bat-Yam à Rishon Letsion avant le grand nettoyage.

Les jeunes sous-officiers de Holon et de Bat Yam ont décidé de ne pas attendre les officiels et de nettoyer la colline entre la plage 'Tayo' et la plage de palmiers. Ils ont recruté des volontaires et se sont rendus sur le terrain.

Il y a ceux qui attendent et ceux qui le font
Les jeunes officiers du noyau Holon Bat Yam ont vu les déchets recouvrants la colline entre la plage de Tayo et la plage de palmiers de Bat Yam, une zone principalement utilisée comme parking . Ils ont recruté des volontaires et se sont lancés dans une opération de nettoyage.

Nicole Hafusov, âgée de 16 ans, qui fréquente le Beth Vagan High School à Bat Yam, est chargée de la collecte des déchets. Nicole Hufusov sert également de sous-officier (jeune instructeur de Shalom) et fait partie du noyau qui héberge tous les sous-officiers de Holon et de Bat Yam.

Selon elle, lorsqu'elle est venue sur la colline pour voir la vue avec sa famille, elle a vu "les quantités anormales de déchets à la place", elle a réalisé qu'il fallait agir, "je savais que mes amis pourraient utiliser le noyau pour le nettoyage".

Elle a recruté Ziv Sun, 19 ans, de Holon, diplômée du lycée Kiryat Sharet de la ville. Ensemble avec son professeur et enseignant, Maur David,  ils ont créé le noyau qui vise à faire du bénévolat, à travers le pays afin d'améliorer les conditions de vie et de propreté. "

Ils ont posté sur les réseaux sociaux, que l'activité de nettoyage était lancée en indiquant les  jours de semaine mardi et mercredi de 15h à 16h / 10h à partir de 10h), et les volontaires n'ont pas tardé à se faire connaître.

"Malheureusement, ce n'est pas suffisant, et nous invitons tout le monde pas seulement à se plaindre de la situation, mais également à participer au nettoyage.
Pour nous, il s'agit d'un premier pas vers l'amélioration de nos villes et nous serons toujours heureux d'apprendre qu'il existe davantage d'endroits où nous pouvons faire du bénévolat et faire des dons", partage Sun.

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi