Israël: ne quittez pas la maison pour brûler le chametz pour la Pâque

Actualités, Alyah Story, Israël, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Déclaration rabbinique: ne quittez pas la maison pour brûler le chametz pour la Pâque

Nouvelles instructions pour l'observance religieuse émises par les grands rabbins Yitzhak Yosef et David Lau à la lumière des nouvelles restrictions concernant le coronavirus.

Les gens ne doivent pas quitter leur domicile pour brûler des casseroles et poêles hametz ou kasher pour la Pâque, ont déclaré mardi les rabbins en chef Yitzhak Yosef et David Lau.

Les décisions concernant les préparatifs de la prochaine fête, ont été rendu, fête qui débutera mercredi soir, le 8 avril, et pour l'observance religieuse générale à la lumière des restrictions gouvernementales pour endiguer la pandémie de coronavirus.

À la Pâque, aucun pain ou autres produits au levain ne peuvent être consommés ou stockés à la maison. Les Juifs observateurs brûlent leurs produits au levain restants, souvent dans des feux de joie communautaire le matin avant le début de la Pâque.

Les gens devraient renoncer à la coutume cette année et au lieu de cela jeter leur hametz dans une poubelle et y verser de l'eau de Javel pour le rendre non comestible, ont déclaré les principaux rabbins.

Parce que Halacha interdit de manger du hametz à la Pâque , des casseroles et des poêles spécifiquement pour la fête de pâques doivent être utilisées. Alternativement, les récipients quotidiens peuvent être mis dans de l'eau bouillante ou chauffés à des températures élevées.

En temps normal, de nombreuses stations sont établies à travers le pays où les gens peuvent cachérisé leur vaisselle de cette façon. Mais ils ne seront pas autorisés cette année par la réglementation gouvernementale.

Les grands rabbins ont suggéré que les casseroles et poêles sans pièces en plastique, en bois ou en caoutchouc puissent être placées dans un four propre, qui lui-même n'est pas casher pour la Pâque, avec le four réglé à sa température la plus élevée pendant 20 minutes.

Ils ont déclaré que cette solution ne devrait être utilisée que cette année, ce qui implique que c'est une clémence qui ne serait normalement pas utilisée.

Si un individu achète de nouveaux récipients tels que des casseroles, des poêles, des couverts ou de la vaisselle, les grands rabbins ont déclaré que si les immerger dans un mikveh (bain rituel) pour les récipients comme l'exige la loi juive est impossible, ils peuvent être donnés à un non-juif. puis prêté pour la Pâque.

La Halacha exige que tout récipient en métal, en verre ou en porcelaine fabriqué par un non-juif doit d'abord être immergé dans un mikvé avant d'être utilisé par un juif.

L'association rabbinique de Tzohar a également fourni des installations en ligne pour ce processus.

La vente de hametz à un non-juif peut se faire via le site Web du grand rabbinat ou d'autres organisations rabbiniques.

La réglementation actuelle interdit la prière publique, y compris à l'extérieur. Chacun devrait prier seul à la maison mais en même temps que son service de prière habituel, ont déclaré les grands rabbins.

Les Mikvaot pour les femmes restent ouvertes, tandis que celles pour les hommes doivent être fermées, selon la réglementation, car l'immersion pour les hommes n'est pas une obligation halakhique.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi