Israël: un médicament contre le cancer nommé d'après la Torah

Actualités, High-Tech, International, Israël, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: un médicament contre le cancer nommé d'après la Torah

Une société pharmaceutique a reçu l'approbation de la Food and Drug Administration des États-Unis pour commercialiser son nouveau médicament sous un nom tiré de la Torah.

Dans un communiqué de presse, Steba Biotech a affirmé que c'était la première fois que la FDA approuvait un nom pour un médicament basé sur «son contexte biblique» et non sur ses ingrédients actifs.

Le médicament, nommé Tookad, soigne le cancer de la prostate dans le cadre d'un traitement à base de laser destiné à être peu invasif. Il a reçu diverses formes d'approbation en Israël, au Mexique et dans plus de 30 pays européens.

Son nom vient du livre du Lévitique ( 6: 6),  qui dit: "Un feu perpétuel sera entretenu (en hébreu Toukad) sur l'autel, il ne devra pas s'éteindre" (traduction JPS 1985).

Steba Biotech, basée à Luxembourg, possède des installations en Israël, y compris un centre de recherche. Une partie de la technologie utilisée dans le traitement Tookad a été autorisée par l'Institut Weizmann des Sciences de Rehovot.

Fabrice Harari, président et PDG de Steba Biotech, a déclaré au Jerusalem Post par téléphone que «cela fait saint» d'utiliser un nom biblique, attribué au début de la phase de recherche pour le médicament.

Tookad dans la Torah est "le feu éternel qui vient dans le [Saint] Temple pour brûler le sacrifice", a-t-il dit, qui est lié au concept original du médicament, "un médicament qui apporterait une sorte d'énergie pour détruire la tumeur cancéreuse. "

Il a attribué à son père la découverte du nom et l'analogie qu'il représente entre le médicament et la mention de son nom dans la Torah.

"Un feu perpétuel sera entretenu sur l'autel"

"Un feu perpétuel sera entretenu sur l'autel"

Interrogé sur le processus de désignation des médicaments, Fabrice Harari a déclaré que: "le nom commercial d'un médicament est généralement décidé à un stade ultérieur, parfois après l’approbation du médicament. Pendant tout son développement, le nom commercial n'existe pas. Il porte généralement un nom de code.

La société a utilisé le nom Tookad à des fins de développement et l'a conservé pour le produit final, n’essuyant aucun refus de quiconque.

Fabrice Harari a raconté une de ses anecdotes préférées entourant le nom du médicament. Quelque temps après sa désignation officielle, un rabbin lui a montré comment les mots "Tookad", "Refaeini" (je guérirai), et "Harari" ("ma montagne", mais aussi son nom de famille) apparaissent tous dans les versets de la Haftarah (partie du Livre des Prophètes lue après la section hebdomadaire de la Torah) de la paracha (section hebdomadaire de la Torah) Bechukotai.

"Quelles sont les chances que cela existe?", a-t-il demandé - que trois mots qui reflètent ce que le médicament vient représenter pour lui se trouvent être tous rassemblés dans la même section de la Torah.

Source : Jpost.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi