Israël: marchés, hôtels chambres d'hôtes, continueront de fonctionner durant le confinement

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Marchés, hôtels chambres d'hôtes, fonctionneront durant le confinement en Israël

Des efforts ont été consentis pour laisser ouvert les marchés et les chambres d'hôtes pendant le confinement.

Cependant, les prix des légumes montent en flèche augmentent à cause des fêtes et de la chaleur

Quelques jours avant le début de la fermeture,prévue le vendredi 18 septembre à partir de 14 heures, le professeur Gamzo a approuvé la municipalité de Jérusalem pour laisser ouvert le marché de Mahane Yehuda •
Les commerçants salue cette sage décision affirmant qu'une deuxième fermeture entraînerait un effondrement total"

Pour Eilat les déplacements au delà de la limite de 500 mètres imposée est supprimé afin d'autoriser les déplacements vers les chambres d'hôtes.

Le maire de Jérusalem, Moshe Leon, a annoncé ce matin (mardi) que le marché Mahane Yehuda restera ouvert durant le confinement national

Un communiqué de la municipalité de Jérusalem a déclaré que la décision avait été prise "après des discussions avec les hauts responsables du ministère de la Santé", et que le marché restera ouvert puisque  les petits commerces  et les supermarchés resteront ouverts.
"Le ministère de l'Agriculture a annoncé:" On ne s'attend pas à une pénurie de produits. "

"Pourquoi uniquement le marché de  Jérusalem ? Et le marché de Tel Aviv ?", a déclaré le président des commerçants du marché du Carmel,
"Nous nous mettrons également au travail et ouvrirons le marché du Carmel comme pour le marché de Jérusalem."

Le maire de Jérusalem, Moshe Leon, avait félicité le professeur Gamzo pour la décision d'autoriser l'ouverture du marché dans la capitale. «Le marché est une source majeure de consommation alimentaire dans la ville de Jérusalem et je salue le changement de politique de marché», a-t-il déclaré.

Le président du Comité des Marchands du marché de Mahane Yehuda, Tali Friedman, s'est également félicité de l'ouverture: «La décision est juste et nécessaire.

"Notre demande de continuer à opérer était justifiée et nous n'accepterions pas une deuxième fermeture, car cela conduirait à un effondrement total pour les commerçants qui attendaient anxieusement les fêtes de fin d'année pour remettre de l'argent dans leurs poches, ce qui réduirait les énormes pertes financières accumulées depuis l'éclatement du virus."

Pendant ce temps, avant les fêtes et avec cette météo inhabituelle les prix des légumes continuent d'augmenter de dizaines de pour cent.

Ce sont des prix qui sont des dizaines, voire des centaines de pour cent plus chers.
En conséquence, certaines chaînes de commercialisation ont décidé de proposer des promotions à leurs clients et d'autres vendront simplement à des prix très élevés. 

En raison de la crainte de pénuries pendant la période de fermeture, le ministère de l'Agriculture a publié une déclaration indiquant qu'aucune pénurie de produits agricoles n'est prévue pendant les fêtes de Tichri.

L'annonce se lit comme suit: "Pour le moment, on ne s'attend pas à une pénurie de produits agricoles frais, notamment des fruits, des légumes, des œufs, du lait et de la viande."

Le ministère a souligné qu'il n'est pas nécessaire de stocker les produits - puisque les chaînes de commercialisation resteront ouvertes pendant le confinement.

Dans le même temps, le ministre du Tourisme Assaf Zamir a évoqué la possibilité d'exploiter les B & Bs pendant la fermeture ainsi que de créer un schéma unique pour la ville d'Eilat pendant la période de fermeture. "Les Zimmers et le tourisme rural doivent pouvoir continuer à fonctionner et en même temps adopter un plan de sécurité qui permettra à Eilat de continuer à accueillir des touristes pendant la période de fermeture", a déclaré Zamir.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi