Israël: Mais qui a blessé ce jeune garçon de 8 ans à Jérusalem Est ?

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Mais qui a blessé ce jeune garçon de 8 ans à Jérusalem Est ?

Un garçon de huit ans a été blessé au visage et à la tête lors des opérations de police israélienne à Issawiya

La police affirme que les forces de police ont utilisé des moyens classique pour disperser les manifestations et que les circonstances de l'accident font l'objet d'une enquête • L'enfant a été hospitalisé à l'hôpital Hadassah Ein Kerem

Un garçon de huit ans a été blessé au visage et à la tête lors d'activités policières à Issawiya, à Jérusalem-Est, samedi. L'enfant a été transporté à l'hôpital Hadassah Ein Kerem. Le département des enquêtes de police a commencé à enquêter sur les circonstances de l'incident.

Des habitants d'Issawiya ont déclaré que des affrontements s'étaient produits après que des pierres ont été tirées sur les forces de police israéliennes. L'activité policière a eu lieu à la fin de la journée scolaire.

Le père du garçon, Wail Issa, a déclaré aux informations de Kan. "Malek est revenu de l'école Wadi Jose avec ses sœurs. Il est descendu du bus à la station du village, et il y avait des soldats qui sont venus le chercher et lui ont tiré au visage. "Il y a des témoins. C'est arrivé près de la maison de sa grand-mère."

Des vidéos provenant d'une caméra de sécurité près du lieu de l'incident, publiés lundi, montrent que Malek Issa, ce jeune garçon résident d' Issawiya , court vers une intersection à proximité. Après quelques secondes, on peut voir l'enfant se pencher probablement à cause du bruit fait par la police pour disperser les manifestants.

Quelques secondes plus tard, on voit des jeunes portant l'enfant dans une voiture qui le dirige vers l'hôpital Hadassah.

Le moment où l'enfant a été blessé n'est pas filmé mais la police a confirmé qu'elle avait utilisé des moyens de disperser les manifestations. Il convient de noter que la vidéo ne montre aucun conflit ni perturbation entre le public et les forces de police situées dans cette zone.

Hier, des nouvelles de l'hôpital Hadassah Ein Kerem a révélé des conclusions non concluantes - qui montrent que l'enfant n'a peut-être pas été frappé par une balle de caoutchouc comme le prétend la famille. Selon les examens médicaux, il n'est pas possible de déduire ce qui a frappé le garçon de Jérusalem-Est, et il peut également s'agir d'une blessure par pierre qui a entraîné une blessure au visage et à la tête.

L'état de l'enfant est encore médiocre et l'hôpital Hadassah Ein Kerem a annoncé hier qu'il respirait de façon autonome, reconnaissant et communiquant avec l'environnement. Il a également été signalé que les sources de ses lésions oculaires n'étaient toujours pas identifiées et que l'équipe médicale faisait tout son possible pour sauver ses yeux.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi