Israël intensifie sa lutte contre le BDS

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël intensifie sa lutte contre le BDS

Israël intensifie sa lutte contre les organisations qui boycottent Israël et a dressé une liste de militants et d'organisations de boycott, dans le but d'empêcher leur entrée dans le pays, a rapporté samedi Hahadashot (anciennement Channel 2 News).

Selon le rapport, la liste comprend près de 20 organisations qui, après un suivi intensif, ont agi de manière systématique pour encourager les boycotts et les attaques contre l'État d'Israël.

La liste comprendrait des organisations de partout dans le monde, y compris l'Europe, l'Amérique du Sud, l'Afrique du Sud et les États-Unis, et même une organisation juive américaine.

On s'attend à ce que le ministre de l'Intérieur Aryeh Deri reçoive bientôt la liste. Il devrait décider d'interdire l'entrée en Israël aux organisations et individus énumérés.

Dans le même temps, selon le rapport, certains fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères sont opposés à ce mouvement. Des sources au sein du ministère affirment que la prévention de l'entrée de ces organisations est susceptible de résonner et de leur octroyer une publicité inutile.

Le gouvernement israélien a approuvé la semaine dernière un plan prévoyant 72 millions de dollars pour lutter contre la campagne de boycott.

BDS

BDS

Le plan, qui impliquerait le plus grand investissement monétaire d'Israël dans la lutte contre la campagne Boycott, Divestment and Sanctions (BDS), appelle à la création d'une organisation à but non lucratif dont le conseil sera composé de représentants du gouvernement et de donateurs de l'étranger, a dit le rapport.

Le conseil supervisera la première grande "infrastructure de la société civile au service de l'Etat d'Israël et de la communauté pro-israélienne dans la lutte contre la délégitimation d'Israël".

Le mois dernier, le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, a annoncé que l'état avait annulé tous ses investissements dans la banque danoise Danske Bank en raison de son boycott des entreprises israéliennes.

Danske Bank, avec la banque suédoise Nordea Bank, ont annoncé en 2014 qu'ils boycotteraient les banques israéliennes, en particulier la banque Hapoalim, parce qu'elles opèrent dans les «territoires occupés».

Quelques jours avant l'annonce de Christie, le ministère danois des Affaires étrangères a annoncé la fin de l'aide financière, ainsi qu'un processus de contrôle plus rigoureux, pour le transfert de fonds aux ONG de l'Autorité Palestinienne qui promeuvent le boycott d'Israël.

Source : Arutz 7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

  1. Pingback: La position d’Israël s’affirme contre le BDS | Alliance le premier magazine de la communauté juive, actualité juive, israel, antisémitisme info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi