Israël: l'invasion des rats sont à l'origine des incendies à Bat-Yam

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les rats à Bat-Yam provoquent des incendies

La raison de l'incendie à l'école de Bat Yam : des rats.
Lundi dernier, un incendie s'est déclaré au lycée 'ORT-DARA' à Bat Yam.
L'enquête a révélé que la cause de l'incendie, ainsi que d'autres incendies récemment déclarés à Bat-Yam, ont été causé par des souris et rats rongeant les câbles.
Les citoyens de la ville doivent absolument agir rapidement.

Câbles électriques rongés par les rongeurs

Câbles électriques rongés par les rongeurs

 

Récemment, la région de Bat Yam a été touchée par une vague d'incendies qui a éclaté à la suite de courts de circuits dans les armoires électriques des bâtiments et des commerces. L'enquête a révélé que la raison de ces courts de circuits provoquant des incendies n'était autre que les rats et les souris rongeants les fils électriques.

Le nombre de plaintes des résidents de Bat Yam concernant l'envahissement des rats dans les rues de Bat-Yam a augmenté. Mais à la crainte de la peste s'ajoute, à présent, celui des incendies.

L’incendie a éclaté dans la nuit du dimanche à lundi au lycée ORT-DARA de la rue Ort Israël à Bat Yam et, l'inspection par les pompiers de Bat Yam, a confirmé que c’était les rongeurs qui étaient entrés dans le placard électrique.

"La semaine dernière, il y a eu deux autres cas d'incendies causés par une souris dans un placard électrique", a déclaré le général Nissim Abuhatzeira, chargé des enquêtes au commissariat régional de Holon.

Quel est le lien entre les rats et les incendies?

"Le soir, le rongeur cherche naturellement un endroit chaud et l’endroit le plus approprié est un coffret électrique; il pénètre généralement dans les armoires électriques des entreprises, car dans les immeubles, les armoires électriques sont plus hermétiques et ils ne peuvent pas y pénétrer

Les rats dorment non seulement dans les placards mais rongent les câbles électriques, ce qui provoque un court de circuit et pour déclencher un incendie il n'y a qu'un pas.

Afin de prévenir de nouvelles catastrophes, des extincteurs d'incendie seront mis à la disposition du public mais également il est demandé de contrôler, tous les soirs les armoires électriques et empêchez les rats et les souris d'y rentrer".

"C'est effrayant de marcher dans la rue, en craignant qu'à chaque moment un rat peut vous sauter dessus." 

Les résidents du 12 rue Orgim à Bat Yam passent par un sentier près de leur domicile, ils sont terrorisés craignant qu'un rat ne leur saute dessus, ils ont signalé l'invasion de rongeurs

«Personne ne comprend ce qui se passe ici à côté des poubelles et le long du chemin, il est effrayant de passer, et à chaque instant un rat peut vous sauter dessus», déclare l'un des résidents.

Les locataires disent que les rats grimpent aussi et entrent aussi par les fenêtres. "Ils escaladent la végétation sur le mur", explique un locataire au premier étage. "Nous n'osons pas ouvrir la fenêtre à la maison", dit-elle en larmes. "J'ai envisagé de mettre un filet, mais ils m'ont dit que le rat rongerai le filet, qu'est-ce que nous sommes censés faire ? Dans quel monde vivons-nous ?"

Certains, supposent que l'origine des rats est une récente rénovation près de leur immeuble  "Les fouilles dans le sol les ont apparemment fait sortir", disent-ils.

Les locataires disent avoir contacté la municipalité afin procéder à une dératisation mais rien n'a encore été fait. " Je devrais les harceler bien plus sinon ils ne viendront pas" ajoute un résident.

La municipalité de Bat Yam a déclaré:

"La municipalité de Bat Yam investit de gros efforts pour maintenir un environnement propre et éliminer le problème des rats et souris dans l'espace public.
La construction de la ligne de tramway à Bat-Yam a évidemment amplifié le phénomène et nous avons procédé à la lutte antiparasitaire.

Afin de réduire l'ampleur du phénomène, l'administration municipale a doublé le budget des pesticides par rapport à l'année précédente, tout en appelant les habitants à réparer les égouts privés délabrés. "

 

Vos réactions

Répondre à Jg Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi