Israël: ligne de téléphone coupée si vous téléphonez en conduisant

Actualités, Alyah Story, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
mobile augmente de 10 fois le risque d'accident

Surpris en train de parler sur votre portable pendant que vous conduisez ? Votre ligne sera coupée

Le nouveau projet de loi de MK Boaz Toporovsky propose de renforcer de manière significative le respect de la loi.
Une amende de 1 000 NIS est infligée pour cette infraction et accumule 8 points.

Selon le projet de loi, il s'agit d'un amendement au code de la route selon ce libellé  "Si un policier a une présomption qu'un conducteur ait commis cette infraction, en utilisant son téléphone pendant qu'il conduit.

La ligne sera coupée par la compagnie de communications cellulaire concernée. "
En effet, en Israël, le numéro d'immatriculation permet de récupérer le numéro de la carte d'identité du conducteur et par conséquence son numéro de téléphone.
En Israël, le numéro de carte d'identité est utilisé pour obtenir tous les services habituels des citoyens israéliens.

Malgré l'application généralisée de la police israélienne et la sanction punitive associée à ce règlement, une amende de 1 000 NIS et une accumulation de 8 points, nous constatons que l'utilisation et la prise en main de l'appareil mobile au volant ne sont pas sensiblement réduites et que de nombreux conducteurs risquent leur vie. Les autres usagers de la route: pour la visibilité, environ 125 000 conducteurs ont été distribués aux conducteurs en 2018 grâce à l'utilisation d'un téléphone mobile au volant.

Selon diverses estimations, les distractions créées par le mobile représentent environ 20% des accidents de la route dans le pays et, selon le rapport de la Commission Sheffer de 2018, l'utilisation du mobile augmente de 10 fois le risque d'accident. "Il s'agit d'une opération très dangereuse mais dans le même temps, 42% des conducteurs admettent qu'ils le font fréquemment."

"Nous devons considérer la lutte contre le carnage sur les routes comme une véritable guerre. Notre quatrième front. Nous reconnaissons que le conducteur et la distraction résultant de l'utilisation du cellulaire constituent un danger pour la vie humaine. L'utilisation du mobiles est une drogue et nous devons la neutraliser. Les sanctions jusqu'à présent n'ont pas dissuadé." Ainsi, MK Toporovsky a souligné l’importance du déménagement.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi