Israël: les vols low-cost à l'essai

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: les vols low-cost à l'essai

Pour faire suite à notre article sur la recrudescence des vols low-cost, voyons voir si le fait d'économiser d'un côté (de l'argent) ne nous coûte finalement pas plus cher de l'autre (en confort).

Cet été, pas moins de 310 000 voyageurs ayant choisi les options de vols low-cost passeront par l’aéroport Ben Gurion. Cela représente une augmentation de 34% du nombre de passagers sur des vols low-cost par rapport à l'an dernier. En lieu et place de repas et de films, ces vols cassent les prix et offrent 50 destinations différentes.

Cependant, en même temps que les prix, l’espace pour placer ses jambes est considérablement réduit. C’est déjà devenu un phénomène : un tribunal américain a même récemment ordonné la mesure des sièges et de la distance séparant chaque rangée. Résultat, les compagnies ont considérablement réduit les écarts en l’espace de quelques années, pouvant affecter la sécurité de l’avion. L’un des juges a même déclaré qu’il était question d’une « compression incroyable de sièges ».

Ben Gurion

Ben Gurion

Même si un représentant d’Israir explique que « le but est de faire entrer autant de sièges que possible sans affecter le confort et la sécurité des passagers », cela vaut la peine de vérifier ce que comprend, et ne comprend pas, un vol low-cost.

Les avions utilisés pour des vols low-cost vers l’Europe sont des Airbus 320 et des Boeing 737. UP a choisi la deuxième option pour des destinations telles que Chypre, Prague, Berlin et Budapest. La marge moyenne pour mettre les jambes est de 78 centimètres. Vous voulez disposer de plus de place ? Certaines compagnies vous en offrent, pour un supplément de 20 à 30$.

Wizz Air a choisi la première option, l'Airbus 320, vers des destinations comme la Roumanie, la Pologne, Londres et en Hongrie. Selon les témoignages, cette compagnie est réputée pour l’exiguïté de son habitacle .

Il existe des différence entre les compagnies : Israir fait entrer 174 sièges dans ses avions, Wizz Air 180 et EasyJet 186.

Si durant votre vol low-cost vous avez un petit creux, vous pourrez faire l’acquisition de snacks. UP facture 7$ le sandwich (25NIS), 9$ la salade (32NIS) et le muesli pour 5$ (18 NIS). Sur Wizz Air , les possibilités sont encore plus limitées. Vous pouvez acheter une boite contenant un repas cacher pour 5 euro (21NIS), ou un petit sandwich pour 4 euro (17NIS). Israir pour sa part offre sandwich et salade au même prix 7$ (25Nis). Et le goût ? pas si mauvais que ça.

Source : mako.co.il

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

  1. israeliablog@gmail.com'‘Ami Artsi עמי ארצי

    La vie a plus de valeur que toutes les économies que l’on pourrait faire.

    Il faut bien se rentrer dans le crâne que l’objectif de toute société dans l’économie de marché est de faire des bénéfices.

    Lorsqu’une compagnie aérienne fait des prix cassés, il faut savoir qu’elle se fait aussi des bénéfices, et pour ce faire, elle brade la sécurité de ses passagers en supprimant ce qui lui coûte de l’argent et qui est, généralement, répercuté sur le prix du billet.

    Comment réduire le prix d’un billet ?

    – Supprimer un certain nombre de contrôles, voire la totalité des contrôles du matériel
    – Réduire le personnel (moins de personnel = moins de salaires à verser… Mais aussi, plus d’heures de vol pour les pilotes, ce qui implique donc moins de repos et un plus grand risque de fatigue, donc de baisse de vigilance et donc de risques d’accident.
    – Avion fabriqué avec des éléments de mauvaise qualité, vulnérable à la pression, particulièrement inflammable, etc.

    Si votre vie a si peu de valeur, alors foncez. Moi, je ne le ferai pas.

    Personnellement, je continuerai d’utiliser El Al car :

    – C’est une compagnie israélienne (Wizz Air est une compagnie hongroise)
    – El Al est une compagnie sérieuse qui a fait ses preuves (de combien d’accidents d’El Al avez-vous entendu parler depuis 1948 et la création de cette compagnie aérienne israélienne ?)
    – El Al est une compagnie très vigilante en matière de sécurité avec du personnel formé à l’anti-terrorisme, ce dont d’autres compagnies ne peuvent pas se vanter.

    – El Al a renouvelé la totalité de son parc aérien.

    – Tous ses avions d’El Al sont équipés d’anti-missiles, car pour aller en Israël on survole des pays où la population n’est pas toujours très amicale envers les Juifs ou l’Etat juif, et qu’il existe toujours des risques d’attentats par missiles sol-air.

    – El Al respecte le nombre d’heures de repos requis de ses salariés pour leur permettre d’assurer un service de qualité et une sécurité optimum.

    – El Al distribue des repas cacher. Pas Wizz.

    – Être dans un avion El Al, ce n’est pas comme aller en Israël avec n’importe quelle autre compagnie. El Al étant une société israélienne, quand on prend un vol El Al, on est déjà un peu en Israël.

    ‘Ami Artsi עמי ארצי

    Répondre
    1. israeliablog@gmail.com'‘Ami Artsi עמי ארצי

      Oups, excusez-moi, j’ai posté un peu vite mon commentaire que j’avais sauvegardé pour le dernier article sur les vols low cost. J’ai cru que c’était l’article de l’autre fois.

      Toutes mes excuses. Je vais donc prendre le temps de lire cet article puisque c’est un nouvel article.

    2. israeliablog@gmail.com'‘Ami Artsi עמי ארצי

      Oui, et bien finalement, mon commentaire a encore toute sa place puisqu’il n’est à aucun moment abordé les VRAIS problèmes de sécurité des vols Low Cost (réduction de personnel, du nombre de contrôles, augmentation du nombre d’heures de vol des pilotes, etc). Mon commentaire de 13h39 est donc encore légitime.

      ‘Ami Artsi עמי ארצי

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi