Israël : les traitements médicaux les plus dingues

Actualités, Insolites, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : les traitements médicaux les plus dingues

Le monde médical est en constante évolution : des traitements autrefois considérés comme innovants ont pris des rides, d’autres plus avancés les ont remplacés jusqu'à ce qu'ils mûrissent eux-aussi, et ainsi de suite.

Bien que tout nouveau remède capable d'améliorer considérablement  la vie d'une personne et même de la lui sauver soit toujours le bienvenu - il existe des traitements (en usage aujourd'hui) qui pourraient ressembler à l’invention d’un écrivain bourré d’imagination, à cela près qu'ils sont tout à fait réels et pour certains, très efficaces.

La greffe de matières fécales

Cela semble tiré par les cheveux ? Pour les gens qui ont besoin de cette chirurgie, il s’agit pourtant d’une amélioration significative de la qualité de vie.

Cette procédure médicale vise à éliminer une bactérie nommée Clostridium difficile qui réside dans les intestins. Elle n’est en général pas nocive mais devient dangereuse quand une personne prend des antibiotiques pendant une longue période.  Les antibiotiques tuent les bactéries intestinales, en dehors du  Clostridium difficile qui se développe dans l'intervalle, et provoque effectivement douleurs et diarrhées. Les patients transplantés reçoivent des matières fécales en bonne santé, équilibrées en bactéries saines, ce qui contribue à surmonter l'infection. Cette greffe se fait via une coloscopie ou un lavement.

La liposuccion des pieds

Pour un pied parfait, rien de tel qu'une petite liposuccion

Pour un pied parfait, rien de tel qu'une petite liposuccion

Il semble que les années passant, le modèle de beauté et l’aspiration à la perfection deviennent plus extrêmes. Par conséquent, il est peu surprenant que cette opération ait été développée en fonction des besoins du public. Beaucoup de gens sont venus voir le chirurgien plastique pour lui demander d’améliorer l'apparence de leurs pieds. C’est alors qu’est née la liposuccion des pieds.

La chirurgie peut coûter 2500 $ et consiste en l'élimination de graisse et d'os, afin que le pied paraisse plus petit. Parfois, la chirurgie est faite pour des raisons médicales plutôt qu’esthétique, comme dans le cas des orteils en marteau. Mais la plupart des gens qui se rendent chez le chirurgien pour subir une liposuccion des pieds – veulent tout simplement un pied plus « esthétique », pouvoir porter les chaussures de leurs rêves sans souffrir ou encore redresser un orteil rebelle.

L’apithérapie

Tout celui qui a été piqué par une abeille dans le passé sait qu’il est question d’une expérience peu agréable et douloureuse. Mais il se trouve que le venin de l’abeille a également quelques avantages. L’apithérapie est en fait une thérapie au venin d'abeille, mais pas seulement - elle comprend également l'utilisation de la cire d'abeille et de la gelée royale. La thérapie au venin d'abeille s’adresse généralement aux patients souffrant d'arthrite et de sclérose en plaques. Le traitement se fait en maintenant l'abeille dans une pincette et en l’apposant là où l’on souhaite qu’elle pique.

La fécondation à trois parents

Oui, l’avenir est là et la bonne nouvelle qu’il apporte avec lui est... la fécondation in-vitro à trois parents.

Certaines femmes ont un défaut dans les mitochondries, qui est le matériau qui entoure le noyau des cellules du corps et est essentiel pour deux choses principales: l'approvisionnement en énergie des cellules et le maintien de notre ADN. Les défauts dans les mitochondries peuvent entraîner des malformations génétiques chez le fœtus et c’est pour cette raison qu’a été mise au point la fécondation à trois parents.

Le troisième acteur dans la fécondation est un homme auquel on a prélevé des mitochondries saines, afin de remplacer celles endommagées. Ces dernières n’ont pas de charge génétique, les gènes exprimés dans la fécondation in vitro seront ceux des deux parents (mais pas de la personne qui a fait don de mitochondries). Pourtant, l'utilisation de trois personnes pour créer la fécondation sonne vraiment comme un futur lointain, alors qu'en fait, ce processus est déjà en cours aujourd'hui.

Source : mako.co.il

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi