Israël: les sucreries de Tsahal

Actualités, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: la générosité d'une fillette envers les soldats de Tsahal

"Pour moi, les soldats sont les êtres les plus chers au monde et tout ce que je peux faire pour eux me rend la plus heureuse au monde ». Alors, quand j’ai entendu que quelqu’un avait forcé l’armoire renfermant les sucreries et les cadeaux appartenant aux soldats hospitalisés, j’ai dit à ma mère : "Allez maman, nous avons un nouveau projet pour gâter nos soldats", et maman m’a suivie avec beaucoup d’amour".

Faites la connaissance de Li-Or Ben Naïm, âgée de seulement 11 ans mais dotée d’un cœur immense et d’une motivation phénoménale.

Le projet de Li-Or, originaire de Dimona, a commencé lorsqu’elle a lu un post sur Facebook, publié par la responsable de l’association « Lemaan Ha’hayal » qui narrait l’incident.

"J’étais blessée à l’idée que nos soldats n’aient plus de sucreries », explique Li-Or. J’ai dit à ma mère qu’il fallait absolument que nous remplissions à nouveau leurs réserves de bonnes choses et pour se faire, il fallait solliciter les résidents de la ville. Ces derniers ont donné avec beaucoup de générosité pour les soldats".

"Un foyer de générosité"

"Un foyer de générosité"

Li-Or a ajouté : "Malgré mon jeune âge, j’ai un engagement personnel à aider les autres, en particulier les soldats israéliens qui nous gardent et nous protègent, pour que nous vivions en sécurité dans notre pays". Dans le passé, Li-Or a également œuvré en faveur des enfants malades du cancer et a rassemblé pour eux de l’argent, des vêtements et des jouets.

Ainsi, à la grande surprise des soldats, Li-Or s’est rendue cette semaine à l’hôpital Soroka avec sa maman, dans une voiture pleine de sachets de sucreries et de cadeaux.

Sa belle action lui a valu beaucoup de compliments, même sur les réseaux sociaux : « Li-Or est un exemple de don et d’amour gratuit, d'aide et de sensibilité, d'amour du prochain et de générosité ».

Sa maman Miri a témoigné avec beaucoup de fierté et une fois de plus, nous est offert de réaliser que la pomme ne tombe pas loin de l’arbre : « Li-Or est une enfant spéciale, vraiment. Elle est fille unique, issue d’une FIV, avec une histoire de vie étonnante. Depuis son plus jeune âge, elle me voit, avec mes amis œuvrer pour la communauté, pour l’autre, pour les soldats de Tsahal. Elle a grandi dans un foyer de don, d’amour et d’assistance. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas été vraiment surprise lorsqu’elle m’a soumis son initiative ».

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi