Israël : les Juifs de retour sur le Mont du Temple sans escorte du Waqf

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : les Juifs autorisés à monter sur le Mont du Temple sans escorte du Waqf

La police israélienne a permis aux Juifs de visiter aujourd’hui (lundi) le Mont du Temple, malgré l'absence de fonctionnaires du Waqf.

C’est la première fois depuis des années que les Juifs ont pu visiter le site sacré sans être escortés par des représentants de l'organisation jordanienne.

La visite du lundi a été la première des Juifs depuis l’attaque terroriste qui a eu lieu vendredi et qui a coûté la vie à deux officiers de la police frontalière. Un troisième a été blessé.

Les fonctionnaires du Waqf - la fiducie jordanienne qui gère les sites sacrés musulmans sur le Mont du Temple - font généralement escorter les visiteurs juifs pour assurer le respect des règlements interdisant la prière juive sur les lieux. Les responsables de Waqf ont refusé de se conformer aux nouvelles mesures de sécurité mises en place après l'attaque de vendredi.

Deux des terroristes responsables de l'attentat de vendredi au Mont du Temple

Deux des terroristes responsables de l'attentat de vendredi au Mont du Temple

À la suite de l'attaque, dans laquelle trois terroristes arabes israéliens avaient été introduits clandestinement sur le Mont du Temple avec des armes automatiques, la police israélienne a placé des magnétomètres (des détecteurs de métaux avancés qui sélectionnent les différents métaux) et des caméras de sécurité supplémentaires autour des entrées du site sacré. Les nouvelles mesures de sécurité ont provoqué un tollé au sein de l'Autorité palestinienne, du Waqf jordanien et du gouvernement jordanien, qui exigeait un retour au statu quo antérieur.

Au cours du week-end, la police a arrêté trois fonctionnaires du Waqf soupçonnés d'avoir aidé les terroristes.

Dimanche, la chambre basse du parlement jordanien a tenu une cérémonie commémorative menée par le Président de la Chambre en l'honneur des terroristes.

Samedi, le roi Abdallah II de Jordanie s'était entretenu par téléphone avec le premier ministre Benjamin Netanyahu, condamnant l’attaque à l’arme à feu survenue vendredi. Il a dénoncé les personnes qui "sapent la stabilité et la sécurité" et ouvrent la voie aux violences.

Source : Arutz7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi