Israël : les images de la roquette syrienne tirée sur le Mont-Hermon

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Roquette tirée de la syrie sur le plateau du Golan en Israël

La scène de la chute de la roquette sur le site du Mont -Hermon

Les troupes de l'ONU stationnées dans le Golan ont visité le site où la roquette est tombée la semaine dernière, dimanche  et ont entendu les critiques des officiers de Tsahal, estimant que c'est bien une attaque de la Syrie sur le sol israélien.

Roquette tirée de la syrie sur le plateau du Golan en Israël

Roquette tirée de la syrie sur le plateau du Golan en Israël

La force de l'ONU, stationnée sur les hauteurs du Golan, a visité jeudi les lieux de l'attaque à la roquette sur le mont Hermon .

Les troupes de l'ONU ont été impressionnées par la scène et ont été informées par les officiers de liaison de l'armée israélienne que la roquette avait été tirée sur Israël dimanche.
Ce qui a été prouvé par  les caméras sur le terrain et diffusé sur le site web du Mont-Hermon .
Selon eux, ce sont bien des organisations actives en Syrie qui ont voulu transmettre un message à Israël avec cette roquette.

Le site Web Hermon a publié dimanche un document montrant la roquette lancée par la Syrie sur le câble d'un téléphérique heureusement inactif en été.

Les caméras de sécurité sur le site ont détectées l'impact, puis la fumée qui s'en est échappée.

Le site Hermon a indiqué qu '"un éclat d'obus a heurté le câble d'un téléphérique inactif en été, Le site reste ouvert aux visiteurs et le téléphérique d'été fonctionne normalement".

En riposte, l’armée de l’air israélienne a  attaqué la nuit en Syrie en réponse aux tirs de roquettes. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a déclaré: "Après la roquette dans le Golan, j’ai chargé l’armée israélienne de mener une attaque. Nous ne sommes pas prêts à tolérer de tirer sur notre territoire. "

L’Observatoire syrien rapporte que la riposte israélienne a fait au moins  sept des morts  et ne seraient pas syriens. Selon le centre, des attaques dans la région de la banlieue sud-ouest de Damas visaient des "cibles du Hezbollah et de l'Iran".

,

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi