Israël: les FDI embrouille le système de missiles syrien et renvoient les missiles à l'expéditeur

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
missiles syriens retour à l'expéditeur

Les FDI embrouille le système de missiles syrien et renvoient les missiles à l'expéditeur
Quelque chose de très étrange semble s'être produit pendant l'attaque à grande échelle de l'armée de l'air israélienne contre des cibles syriennes et iraniennes en Syrie du jour au lendemain.

Dans une vidéo diffusée par IntelliTimes, qui parle du système de missiles syrien lançant des roquettes sur l'armée de l'air israélienne hier soir, on voit clairement un missile syrien après que les missiles sont devenus "confus", faire demi-tour et retourner au sol et exploser....

Le blog estime que cela peut indiquer une perte de verrouillage radar après le lancement, ou une autre action proactive qui a empêché les missiles de commencer leur course vers la cible.

Des sites de sécurité ont signalé dans le passé qu'Israël voulait installer des blocs radar sur ses F-35, ce qui permettrait à ces appareils de contourner les systèmes radar ennemis. Des rapports similaires suggèrent que les F-35 de l'IAF sont équipés d'un système qui empêche leur détection par les radars ennemis.

En 2012, un responsable de l'IAF a déclaré à l'Av Week que, même si la furtivité du F-35 sous sa forme actuelle serait brisée et surmontée dans 5 à 10 ans, l'avion sera en service pendant 30 à 40 ans, c'est pourquoi Israël a insisté pour apporter ses propres modifications aux systèmes de guerre électronique de l'avion.

Le ministre de la Défense Naftali Bennett a déclaré mercredi que " les règles ont changé. Quiconque tire sur l'État d'Israël pendant la journée ne dormira pas la nuit. Comme la semaine dernière et maintenant cette semaine. Notre message aux dirigeants iraniens est simple : Vous n'êtes plus immunisé. Où que vous étiriez vos tentacules, nous les couperons."

Il y a beaucoup de spéculations sur la façon dont Israël aurait pu faire cela. Quelle que soit la méthode, cela pourrait changer la donne.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi