Israël leader mondial: son niveau d'innovation est deux fois supérieur aux autres pays de l'OCDE

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël leader mondial: son niveau d'innovation est deux fois supérieur aux autres pays de l'OCDE

Le niveau d'innovation d'Israël est deux fois supérieur à celui des autres pays.

Israël a une "base très solide" pour son développement, a déclaré le secrétaire général adjoint de l'OCDE lors d'une conférence en ligne marquant les 10 ans de l'entrée d'Israël dans l'organisation.

Israël est un leader mondial de la numérisation, de la cyber et des technologies médicales, a déclaré dimanche le secrétaire général adjoint de l'Organisation de coopération et de développement économiques, Ulrik Vestergaard Knudsen.

S'exprimant lors d'une conférence en ligne organisée par le Jerusalem Post marquant les 10 ans depuis qu'Israël a rejoint l'OCDE, Knudsen a déclaré: "Le niveau de développement et de numérisation israélien est le double de celui des autres pays de l'OCDE".

L'Etat juif contribue grandement à la connaissance du monde et a une "fondation très solide" pour la croissance future, a déclaré Knudsen.

"Israël a l'un des niveaux les plus élevés d'accessibilité à Internet pour les enfants depuis l'âge de six ans. Israël possède beaucoup d'informations dans le domaine de la sécurité des réseaux, et cela contribue beaucoup à nos connaissances et à notre expérience dans le monde.
C'est une base très solide et une opportunité pour un développement rapide de l'avenir ", a-t-il déclaré.

Le président israélien Reuven Rivlin a également pris la parole lors de la conférence virtuelle, saluant la force de l'économie israélienne au cours de la dernière décennie et notant que lorsqu'Israël a rejoint l'OCDE, des changements structurels dans le pays avaient été nécessaires, et que la réalisation des objectifs avait apporté des améliorations dans divers domaines en Israël.

Cependant, Rivlin a déclaré que bien que beaucoup ait été accompli, il reste encore beaucoup à faire.

"Alors que la haute technologie et les secteurs financiers en Israël ont prospéré, le salaire minimum connaît des difficultés", a déclaré Rivlin, selon un communiqué publié par le bureau du président. "À côté de l'économie en plein essor de Herzliya et de Tel Aviv, l'économie de Bnei Brak, Hatzor et Rahat n'a pas suivi le rythme. Ils sont tous nos enfants, ils sont tous nos citoyens."

Le président israélien a exprimé sa confiance dans la capacité d'Israël à relever le défi, déclarant: "Il existe une tension inhérente entre l'aspiration vitale à être la nation de l'innovation et le désir d'exceller, et la nécessité de s'arrêter et d'examiner la situation de ceux qui restent sur le bord de la route, Je crois que nous pouvons faire les deux et que c'est dans notre nature de le faire. Je crois que la coopération et la transparence, l'économie ouverte et l'esprit d'entreprise sont des espoirs que nous devons partager pour tous afin de réussir et atteindre l'objectif pour un monde plus prospère et meilleur pour tous "

 

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi