Israël: le premier bain rituel accessible aux femmes handicapées a été inauguré à Bat yam

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
le premier bain rituel accessibles aux femmes handicapées a été inauguré à Bat yam

Cette semaine, les ministres et les dignitaires de la ville ont organisé la cérémonie d'inauguration du mikve - bain rituel- "Taharat Esther", qui est devenu le premier mikveh du conseil religieux de Bat Yam. Les travaux de rénovation ont commencé il y a presque 20 ans et ont été interrompus pour des raisons budgétaires.

Rabbins de Bat Yam, ministre de l'Intérieur du Néguev et en Galilée, le rabbin Aryeh Deri, le ministre des religions Rabbi Yitzhak Waknin, le maire Zvika Brut et le maire adjoint Uri Buskila et Yehuda Harush, président du conseil des religions Benjamin Al-Harar et le maire adjoint Rafael Barnez Bat Yam, rue Halper, dans la ville, il s’agit du don Esther Esther Shawaka, rénové et accessible avec l’aide du ministère des Services religieux et de la municipalité de Bat Yam.

C'est le maire adjoint Raphael Barnaz qui a entamé le processus de démolition de l'ancien bâtiment Mikve et de planification du nouveau bâtiment , alors chef du conseil religieux, mais les travaux ont été suspendus pendant de longues années pour des raisons budgétaires. Ces dernières années, des travaux ont été engagés en faveur de la réalisation du projet et principalement de le rendre accessible, pour les femmes handicapées de bénéficier du service offert à toutes les femmes de la ville.

Il convient de noter que sur 700 bains de pureté à travers le pays, seuls quelques dizaines sont accessibles aux femmes handicapées. Selon le ministère des Services religieux, le nombre de mikveh consultés, avec accès pour personnes handicapées dans les villes est de 45 mikve

S'exprimant devant le président du conseil religieux, Benjamin Elherer, il a déclaré qu'il était heureux d'avoir atteint l'objectif qu'il s'était fixé, et a remercié le rabbin Deri et ministre des Services religieux et d'Akinin, ainsi que le maire Zvika Brut et ses adjoints.

Deri: "Je me suis beaucoup battu pour les budgets des services religieux en Israël, étant entendu que ce sont des services minimums et nécessaires pour les résidents. Et j'espère que cela donnera l'exemple à d'autres villes. "

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi