Israël : le nom du suspect qui a violé une enfant au domicile de ses parents révélé

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
le nom du suspect qui a violé une enfant au domicile de ses parents révélé

Le nom du suspect qui violé une jeune fille de 12 ans dans la maison de ses parents  à Haïfa est enfin dévoilé

Il s'agit de Dawn Rimoni.

Shachar Rimoni, est un soldat de 21 ans, il est accusé du viol de la petite fille de 12  ans chez elle à Haïfa.
Vendredi, le tribunal de première instance de Haïfa a délibéré :
Il été inculpé hier pour des délits sexuels graves, des sévices mineurs, entrée avec effraction et cambriolage.

Il est entré par effraction dans l'appartement, Il est ensuite sorti de l'appartement où il a trouvé le véhicule appartenant aux  parents mineurs stationné devant  l'appartement. iI a remarqué qu'il y avait un codeman mais de peur qu'une tentative d'allumage ne déclenche l'alarme, il a décidé d'éviter le vol de véhicule et est retourné à l'appartement.

Il fit le tour de l'appartement et entra dans d'autres pièces jusqu'à ce qu'il atteigne la chambre de la jeune fille.
Il la remarqué qu'elle était endormie,  il ferma la porte derrière lui  et commença à lui toucher les jambes. Elle s'est réveillée puis il l'a agressé sexuellement.
Les preuves dans l'affaire comprennent de nombreux relevés de l'ADN de l'accusé sur les lieux du crime.

L'avocat Michael Carmel et Yael Tov-El, les avocats de la jeune fille et sa famille: "Nous voulons remercier la victime d'avoir aidé la police israélienne à découvrir cet individu horrible et aider la police à le placer derrière les barreaux. La famille fait confiance au parquet; cet homme restera derrière les barreaux toute sa vie. "

"À ce stade, nous voulons assurer la sécurité de la  la famille de la fille ", ont ajouté les avocats.
" La jeune fille a vécu un terrible traumatisme et nous faisons confiance au parquet et au tribunal pour clore cette affaire rapidement tout en préservant l'anonymat de la fille et de sa  famille "

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi