Israël: le Hezbollah dépité par la feinte de l'armée israélienne Tsahal

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
LE HEZBOLLAH VA-T-IL S'ARRÊTER APRÈS UNE ATTAQUE QUI N'A PAS TUÉ DE SOLDATS?

LE HEZBOLLAH VA-T-IL S'ARRÊTER APRÈS UNE ATTAQUE QUI N'A PAS TUÉ DE SOLDATS ISRAELIENS ?

Des soldats israéliens sont vus dans le village israélien du nord d'Israël, à Avivim, près de la frontière avec le Liban, dans le nord d'Israël, le 1er septembre 2019. (crédit photo: REUTERS)

Les premiers reportages et images de la scène à Avivim dimanche après-midi étaient horribles: de la fumée flottait dans les collines de Galilée après que trois missiles anti-chars Kornet aient été tirés par le Hezbollah vers une position des FDI et une ambulance militaire.

Selon des informations libanaises, le Hezbollah aurait réussi à frapper un véhicule militaire qui aurait «tué et blessé» ceux qui se trouvaient à l'intérieur. Les FDI ont déclaré qu'un «nombre de coups a été confirmé» après que plusieurs missiles antichars aient été lancés depuis le Liban vers une base militaire israélienne et des véhicules des FDI.

Des blessés  auraient été évacués vers des hôpitaux de Safed et de Haïfa par hélicoptère.

Les résidents vivant à moins de quatre kilomètres de la frontière ont également reçu l'ordre de rester chez eux et d'ouvrir leurs abris anti-bombes. 

Même si l'image n'était pas claire, les FDI ont riposté, envoyant plus de 100 obus d'artillerie vers des cibles au sud-Liban, y compris une frappe aérienne sur la cellule du Hezbollah qui a mené l'attaque.

Mais lorsque la fumée s'est dissipée, les FDI ont déclaré: «Nos troupes ne sont ni blessées ni tuées.» Le  Hezbollah a riposté contre Israël, mais n'a pas réussi à atteindre son but.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi