Israël: le fondateur de Telegrass a été applaudi à son arrivée au tribunal de Rishon Letsion

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le fondateur de Telegrass a été applaudi devant le tribunal

Le fondateur de Telegrass a été applaudi devant le tribunal

La police cherche à prolonger l'arrestation d'Amos Dov Silver de 15 jours après son extradition d'Ukraine. Le mandat d'arrêt stipule: "Un suspect à la tête d'une organisation criminelle"

Le fondateur de Telegrass, Amos Dov Silver, a été conduit aujourd'hui devant le tribunal de première instance de Rishon Letzion pour une audition après son  extradition d'Ukraine .

Lorsqu'il est entré dans la salle d'audience, ses partisans l'ont accueilli sous un tonnerre d'applaudissements.
Selon la demande d'arrestation, il est "soupçonné d'être le chef d'une organisation criminelle, une plateforme dangereuse de trafic de drogue vendue à des centaines de milliers d'utilisateurs différents - mineurs et adultes". Amos Dov Silver a gardé le droit de garder le silence pour les enquêteurs de 433 Lahav et a déclaré qu'il présenterait sa version au tribunal.

Le représentant de la police a déclaré lors de l'audience: "Dans le cadre de l'enquête, le suspect qui dirige l'organisation criminelle Telegrass a été arrêté ce matin. La plate-forme constituait un segment de marché majeur et important pour les consommateurs et les trafiquants de drogue en Israël. Le suspect était à la tête de l'organisation. Il contrôlait les activités et surveillait les actes de l'organisation."

L'avocat de la défense, Uri Korb, a déclaré: "Il y a une réclamation dangereuse ici. Amos Silver est  un homme de valeur qui s'est fixé pour objectif de légaliser et d'aider les patients qui ont besoin de marijuana. Amos Dov Silver n'a reçu aucun gain financier, à peine un minimum qui ne représente pas la somme de son travail. "

"Parce que l'enquête est une procédure cérémonielle, c'est un jeu, Amos a l'intention de soumettre sa version au tribunal et non à une enquête de police", a ajouté Korb. "Il ne répondra pas aux questions, ne participera pas aux affrontements, ne parlera pas aux orateurs.."

L'extradition de Amos Dov Silver vers Israël a en réalité commencé jeudi dernier afin de le traduire en justice en Israël pour des chefs d'accusation de 30 millions de NIS de drogue et de blanchiment d'argent.
Mais en arrivant à l'aéroport,  il s’est échappé de la police locale avant de monter dans l’avion. Il a été finalement arrêté à nouveau, hier, à Uman et transféré en Israël, accompagné, cette fois,  d'une délégation de police. 

Gali Silver, l'épouse du fondateur de Telegrass, a évoqué ce matin à Aryeh Golan, lors d'une interview ,les violences qu'elle avait subies lors de son arrestation: "Les flics m'ont frappée. Cette enquête, je suis sûre qu'aucune justice ne lui sera rendue. "

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi