Israël: le cannabis peut-il inverser le processus de vieillissement?

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: le cannabis peut-il inverser le processus de vieillissement?

À mesure que notre cerveau vieillit, nos capacités cognitives diminuent naturellement et il devient plus difficile d'apprendre de nouvelles choses ou de fixer notre attention sur plusieurs sujets en même temps.

Les chercheurs ont longtemps cherché des moyens de ralentir ou même d'inverser ce processus.

Les scientifiques de l'Université de Bonn en Allemagne et de l'Université hébraïque de Jérusalem rapportent dans "Nature Medicine" qu'ils ont aujourd'hui atteint cet objectif chez la souris en administrant une petite quantité de THC, l'ingrédient actif dans la plante de chanvre (cannabis).

Les souris ont une durée de vie courte et commencent à afficher des déficits cognitifs prononcés dès l’âge d’un an. Ainsi, les chercheurs ont donné des doses de THC à des souris de laboratoire âgées de 12 et 18 mois sur une période de quatre semaines.

Une faible dose a été choisie pour éviter tout effet d'intoxication chez la souris.

Après le traitement, les scientifiques ont testé la capacité d'apprentissage et la performance de la mémoire chez les animaux - y compris, par exemple, les compétences d'orientation et leur capacité à reconnaître d'autres souris.

Les souris qui n'avaient reçu qu'un placebo ont affiché des problèmes d'apprentissage et des pertes de mémoire basés sur l'âge naturel. En revanche, les fonctions cognitives des animaux traités avec du cannabis étaient tout aussi bonnes que les fonctions des souris âgées de deux mois utilisées comme groupe témoin.

«Le traitement a complètement inversé la perte de performance chez les vieux animaux», a déclaré le professeur Andreas Zimmer de l'Institut de psychiatrie moléculaire de l'Université de Bonn et membre du Cluster of Excellence ImmunoSensation.

Cette étude révolutionnaire a été réalisée après des années de recherche minutieuse, selon les scientifiques impliqués.

"Il semble que le traitement THC ait inversé l'horloge moléculaire"

"Il semble que le traitement THC ait inversé l'horloge moléculaire"

Tout d'abord, les chercheurs ont découvert que le cerveau vieillit beaucoup plus rapidement lorsque les souris ne possèdent aucun récepteur fonctionnel pour le THC. Ces récepteurs cannabinoïdes 1 (CB1) sont des protéines qui servent de station d'accueil pour les cannabinoïdes comme le THC à partir de substances telles que le haschich ou la marijuana.

Le THC imite l'effet des cannabinoïdes qui sont produits naturellement dans le corps et remplissent des fonctions importantes dans le cerveau.

«Avec l'âge, la quantité de cannabinoïdes naturellement formée dans le cerveau diminue», a déclaré Zimmer. "Lorsque l'activité du système cannabinoïde diminue, on trouve un vieillissement rapide du cerveau".

L'étude suggère que "la restauration de la signalisation CB1 chez les personnes âgées pourrait être une stratégie efficace pour traiter les déficiences cognitives liées à l'âge".

Pour découvrir l'effet précis du traitement THC chez les souris plus âgées, les chercheurs de l'Université hébraïque de Jérusalem, dirigés par le Dr Mona Dvir-Ginzberg et le défunt Prof. Itai Bab, ont examiné les changements épigénétiques dans le cerveau des souris après des doses soutenues et faibles de THC .

"Le traitement THC a induit des changements moléculaires et épigénétiques, qui ne correspondaient plus à ceux des animaux anciens non traités, mais étaient plutôt semblables à ceux que nous observons  chez les jeunes animaux", a déclaré Dvir-Ginzberg, qui travaille à l'Institut des sciences dentaires de l'université.

"Il semble que le traitement THC ait inversé l'horloge moléculaire", dit Zimmer.

Le cannabis est déjà largement utilisé pour des indications médicales, y compris le soulagement de la douleur. À l'étape suivante, les chercheurs impliqués dans l'étude des souris espèrent mener un essai clinique afin d'étudier si le THC renverse également les processus de vieillissement du cerveau chez les humains et pourrait accroître les capacités cognitives.

Source : Israel21c

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi