Israël : l'agression du Hamas récompensée par la réouverture des frontières

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : l'agression du Hamas récompensée par la réouverture des frontières

Une semaine après l'escalade qui a tué quatre de ses citoyens, et suite à la permission du Hamas et autres que les célébrations du Jour de l'Indépendance se déroulent relativement tranquillement (si l'on ne compte pas les manifestations violentes près de la clôture de la frontière vendredi, au cours desquelles un arabe de Gaza a été tué), Israël a continué ce dimanche à faire des concessions comme récompense au Hamas et au Djihad islamique.

Les FDI ont ouvert les points de passage vers la bande de Gaza dimanche matin, après avoir rouvert la zone de pêche au large de la bande de Gaza, dans le cadre des efforts déployés par Israël pour empêcher une détérioration de la situation humanitaire à Gaza.

Pendant les quelque trois jours de combats, 700 roquettes et obus de mortier ont été tirés sur les communautés israéliennes entourant la bande de Gaza, dans le Néguev occidental et le long de la côte. Quatre Israéliens ont été tués et des dizaines d'autres blessés. AGaza, au moins 25 Arabes ont été tués dans des attaques des FDI.

Le chef de l'Union des pêcheurs de Gaza, Nizar Ayyash, a déclaré vendredi que les autorités israéliennes avaient informé les autorités de la bande de Gaza de leur décision d'autoriser l'expansion de la zone de pêche à partir de 10 heures vendredi.

Mais avant l'ouverture de la zone de pêche, les FDI ont précisé que la mise en œuvre de cette décision était subordonnée à la condition que les pêcheurs de Gaza ne s'écartent pas de la zone convenue et que tout écart serait traité par les forces de sécurité navales israéliennes.

téléchargement (35)

Le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) a déclaré que les points de passage d'Erez et de Kerem Shalom seraient ouverts et fonctionneraient comme d'habitude, selon les heures d'ouverture habituelles."

Les points de passage, tout comme la zone de pêche, ont été complètement fermés lors de la dernière série de combats qui s'est terminée la semaine dernière.

La COGAT a déclaré que " cette mesure s'inscrit dans le cadre de la politique civile de prévention de la détérioration[humanitaire] et d'une politique qui fait la distinction entre les terroristes et la population non impliquée ".

La semaine dernière, le Qatar a annoncé qu'il apporterait une aide de 480 millions de dollars à l'Autorité palestinienne et au Hamas. Selon le ministère qatari des Affaires étrangères, l'argent sera réparti entre l'Autorité palestinienne et le Hamas, de sorte que 300 millions de dollars seront transférés à l'Autorité palestinienne sous forme de subventions et de prêts pour payer les salaires dans le secteur de l'éducation et le système de santé, et les 180 millions restants seront affectés à l'aide humanitaire d'urgence, au soutien des programmes des Nations Unies et à la fourniture d'électricité aux résidents de Gaza.

La semaine dernière, le journal libanais Al-Akhbar a cité des sources au sein des organisations terroristes à Gaza qui ont donné à Israël une semaine pour se conformer à ses engagements, sous peine de subir leur colère. "Cette fois, nous frapperons encore plus fort si Israël poursuit sa politique d'assassinats - des coups violents seront portés contre Tel-Aviv ", ont-ils menacé.

Mais il semble qu'il n'y aura pas besoin d'une nouvelle démonstration de force de la part des organisations terroristes. Israël s'y conforme et la situation à Gaza reprend ce matin la routine des jours qui ont précédé l'attaque soudaine de samedi dernier.

Source : Jewish Press

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi