Israël : la congestion sur les routes d'Israël continue d'augmenter

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
LA CONGESTION CONTINUE D'AUGMENTER SUR LES ROUTES ENCOMBRÉES D'ISRAËL

LA CONGESTION CONTINUE D'AUGMENTER SUR LES ROUTES SURPEUPLÉES D'ISRAËL
Au cours de la même période de 18 ans, la distance moyenne parcourue par les véhicules sur les routes israéliennes a diminué de 14,5 %.

La congestion sur les routes israéliennes continue de s'aggraver alors que l'infrastructure ne parvient pas à suivre le rythme de l'augmentation des déplacements en voiture, ont révélé de nouvelles données publiées lundi.

Le nombre de voitures particulières sur les routes israéliennes a augmenté de 91% et les distances parcourues ont augmenté de 68% entre 2000 et 2018, selon le Bureau central des statistiques (CBS).

En revanche, la superficie des routes n'a augmenté que de 48 % et la longueur des routes de 20 % au cours de la même période de 18 ans.

En 2018, les véhicules automobiles ont parcouru environ 61,2 milliards de km à travers Israël, soit une augmentation de 2,7 % par rapport à 2017.

Cette augmentation est attribuée à une augmentation de 3,9 % du nombre de véhicules actifs sur les routes israéliennes en 2018, mais aussi à une diminution de 1,2 % de la distance moyenne par rapport à l'année précédente.

La distance moyenne parcourue par la plupart des types de véhicules a diminué ces dernières années.

En 2018, le véhicule particulier moyen a parcouru 16 100 km, soit une baisse de 0,3 % par rapport aux 16 400 km de 2013.

La baisse la plus importante a été enregistrée chez les taxis, dont la distance moyenne a diminué de 5,5 %, passant de 78 200 km en 2013 à 72 700 km en 2018.

Les distances moyennes parcourues par les camions sont passées de 26 800 km en 2013 à 27 000 km en 2018.
Les données ont également montré que les véhicules plus récents parcourent en moyenne de plus grandes distances que les véhicules plus anciens.

Les véhicules privés fabriqués jusqu'à il y a trois ans ont parcouru en moyenne 20 600 km en 2018, comparativement à 16 100 km pour les voitures produites il y a quatre à six ans. Les déplacements annuels moyens diminuent continuellement avec l'âge, les véhicules privés de plus de 30 ans ne parcourant que 4 000 km par année.

En 2018, les voitures particulières à moteur diesel et à essence ont également parcouru de plus longues distances que les véhicules à essence. Les voitures à moteur diesel ont parcouru en moyenne 25 900 km, comparativement à 21 100 km pour les véhicules à essence et seulement 15 600 km pour les véhicules à essence.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi