Des journalistes israéliens accusés de harcèlement sexuel

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Des journalistes israéliens accusés de harcèlement sexuel

Dans la ligne d’une vague d'allégations de harcèlement sexuel contre des personnalités médiatiques la semaine dernière, la journaliste Dana Weiss a dénoncé mardi le journaliste et animateur radio Gabi Gazit.

Dana Weiss, écrivant sur Twitter, a posté une capture d'écran d'un article paru dans le quotidien Maariv dimanche portant le titre: "Gabi Gazit: j'ai probablement caressé les fesses d'une femme il y a 45 ans."

L'article en question citait Gazit, une vedette de la radio 103 FM, dans une discussion sur la véracité d'allégations de harcèlement sexuel datant de plusieurs décennies.

"Réfléchissez bien, Gabi Gazit", a écrit Dana Weiss sous la capture d'écran. "Il y a 15 ans, vous l'avez également fait. Et plus. Comme par exemple insister pour embrasser sur la bouche une employée rencontrée dans le couloir du bureau. Pourquoi? Parce que. Parce que vous le pouviez ".

DanaWeiss, analyste politique en chef de Channel 2 News, dirige également une émission pour le réseau le samedi. Dans le passé, Gabi Gazit a présenté un programme d'information sur Channel 2.

Gazit, 76 ans, discutait dans son émission de radio des récentes accusations contre Alex Gilady, le président de la société de médias Keshet. La semaine dernière, la journaliste Oshrat Kotler a accusé Gilady de lui avoir fait une "proposition indécente" au téléphone dans les années 90. Dimanche, la journaliste Neri Livneh a déclaré qu'il s'était déshabillé devant elle dans sa maison en 1999.

Harcèlement sexuel : un phénomène répandu dans tous les secteurs

Le harcèlement sexuel : un phénomène répandu dans tous les secteurs

S’exprimant dimanche, Gazit a déclaré: "Je n'ai aucun doute que bientôt, quelqu'un racontera une histoire sur moi datant d’il y a 45 ans, je suis prêt pour cela." Il a ajouté : "Hier soir, j'ai dit à mon fils:" Prépare-toi , parce que si nous parlons d'histoires d'il y a 50-60 ans, je suis le prochain sur la liste. "

L'employé de Keshet Yoram Zack, qui était auparavant le réalisateur et le producteur de Big Brother, a également été appelé cette semaine pour des courriels explicites envoyés à l'ensemble du personnel il y a sept ans.

Keshet n'a pas répondu aux demandes de commentaires mardi sur l'avenir de Gilady et de Zack dans la société. Lundi, la présidente du conseil d'administration de la société a qualifié le comportement de Gilady de "bouleversant et douloureux" et a promis d'y remédier "le plus tôt possible".

Mardi, le PDG de Keshet, Avi Nir, a envoyé aux employés de Keshet un email interne qui a été publié par les médias locaux. Dans ce document, Nir a déclaré que l'entreprise traversait des «jours difficiles» et qu'elle allait s'attaquer au problème.

Alex Gilady lui-même a dit que ce qui s'était passé avec Neri Livneh était une affaire privée, et qu’il n'avait jamais voulu mal agir.

Mardi, Neri Livneh a également lancé une accusation contre Haim Yavin, animateur de télévision et journaliste chevronné. Parlant sur le la radio israélienne Reshet Bet, elle a dit s’être un jour rendu à une réunion de travail avec Yavin. "Il m'a regardé de haut en bas, puis il m'a lancé : " Si nous sommes amis, de très bons amis, je pourrais avoir un bon job pour vous. "

Haim Yavin, aujourd’hui âgé de 85 ans, est depuis longtemps à la retraite. L'année dernière, il a fait l'objet d'accusations similaires de la part d'employés de l'Autorité de radiodiffusion d'Israël, où il a passé la plus grande partie de sa carrière. On l'a accusé d’attouchements au bureau. L'année dernière, tout comme mardi, Yavin a nié.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi