Israël: où loger les dizaines de milliers de visiteurs de l'Eurovision 2019?

Actualités, Alyah Story, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: où loger les dizaines de milliers de visiteurs de l'Eurovision 2019?

Voilà, les effets de la gueule de bois de l’After Party qui a suivi l'Eurovision commencent à s’estomper, les bavardages s'affaiblissent peu à peu et les signes de retour à la normale signifient qu’il est temps de commencer à se préparer pour la vraie fête - l'Eurovision 2019, en Israël. Pardon, à Jérusalem.

Alors, comment allons-nous faire? Cela dépend à qui vous demandez. Y aura-t-il de la place pour les dizaines de milliers d'invités dans notre petit pays pendant une semaine? Probablement que oui, ou bien "peut-être les résidents israéliens seront-ils encouragés par l'Etat à ouvrir leurs maisons pour héberger les touristes, sans être taxés d'impôt sur le revenu par la suite."

"Nous avons besoin de plus d'hôtels"

Plus de 30 000 personnes se sont rendues dans la capitale du Portugal qui accueillait le dernier concours de l'Eurovision pour assister au spectacle. L’enceinte Altis Arena, ou se déroulait la compétition, est capable d’offrir environ 20 000 places (en fait un peu moins en raison de la position de la scène et des stands de "rhum vert" dans la salle.) Notre première préoccupation est: où se déroulera la compétition?

La bataille actuelle se déroule entre la salle Païs Arena de Jérusalem, qui compte seulement 12000 places, et le stade Teddy qui peut contenir le nombre de places requises mais sans toit, ce qui est en contradiction avec les règles de la compétition.

La deuxième préoccupation concerne les endroits où dormiront des dizaines de milliers de visiteurs. Après le Giro d'Italia, les organisateurs ont déjà réalisé qu'il y a ici un gros problème, le manque de chambres d'hôtel. Selon le Bureau central des statistiques, en février dernier, il y avait 410 hôtels blancs et bleus - à l'exclusion des hôtels non enregistrés, des chambres d'hôtes et des bed-and-breakfast.

Nous avons besoin de beaucoup plus d'hôtels

Nous avons besoin de beaucoup plus d'hôtels

Un total de 410 hôtels en Israël, dont 54 095 chambres, indique que les responsables sur le terrain ne sont pas assez nombreux pour accueillir les visiteurs, principalement dans les villes les plus désignées: à Tel Aviv et Jérusalem, et un peu à Haïfa.

«Nous avons besoin de davantage de chambres et de beaucoup plus d'hôtels», explique Yariv Levin, ministre du Tourisme, dans une interview accordée à Ynet, ajoutant: «Ce n'est pas qu'il n'y a pas de place pour accueillir. Pour le Giro, aucun visiteur n’a dormi dans la rue ». Selon le ministre Levin, il y a environ 5 000 chambres d'hôtel actuellement en construction en Israël, ce qui équivaut au nombre de chambres construites ici au cours des 15 dernières années.

Selon le Bureau central des statistiques et l'Association hôtelière, des milliers de nouvelles chambres devraient ouvrir l'année prochaine: environ 500 à Jérusalem et environ 1 500 à Tel Aviv (sans compter les autres villes où de nouveaux hôtels ouvriront cette année).

"Dans l'année à venir, un gros effort sera fait pour accélérer la construction des hôtels en Israël", indique le ministre, évoquant un comité dont le rôle est d'accompagner et de soutenir les hôteliers auprès des comités de planification qui compliquent et retardent souvent le processus.

En outre, le Ministère du tourisme subventionne une grande partie de ces hôtels et accorde des subventions équivalant à un tiers du coût de la construction. «Pour la première fois, nous donnons également la possibilité de convertir des bâtiments existants en bâtiments hôteliers, de sorte que quiconque veut prendre un immeuble d'affaires et le transformer en hôtel puisse le faire aujourd'hui dans un délai d'un an.

"Certains ne viendront pas ici à cause du prix"

Yossi Fattal, directeur général du bureau des organisateurs du tourisme entrant, fait partie des moins optimistes. "Je suis sûr qu'il y aura un problème de chambres et il y aura probablement un problème de prix, mais dans l'ensemble, ce n'est pas ce qui déterminera s'il y aura ou non un événement", dit Fattal.

Comme solution intéressante à la pénurie de chambre, Fattal propose au gouvernement une idée créative: «Au niveau macro, quand la situation est trop bonne, elle peut aussi être très mauvaise - en d'autres termes, il peut y avoir une crise. L'Etat peut être créatif dans ce domaine en permettant aux résidents israéliens d'ouvrir leurs maisons pour le logement sans payer d'impôt sur le revenu. "

Qui accueillera l'événement: le stade Arena ou Teddy?

Qui accueillera l'événement: le stade Arena ou Teddy?

"D'un autre côté, les prix ne stoppent pas le tourisme mais il ne fait aucun doute que c'est un endroit coûteux et cela pourrait causer des dommages à l'avenir parce que les touristes ne reviendront pas, ce qui n'est pas bon à long terme." Fattal dit qu'à son avis, il y aura moins de personnes au Concours Eurovision de la Chanson à Jérusalem qu'à Lisbonne. Selon lui, entre 15 000 et 20 000 personnes se rendront en Israël pendant la semaine du concours - "et elles aussi subiront une "sélection" et abandonneront en chemin à cause des prix."

Une hausse du tourisme à long terme

Selon les données publiées dans les médias européens, lors du premier mois après la victoire du Portugal l'année dernière, Lisbonne a enregistré une hausse de 27% du tourisme. Le ministre du tourisme parle d'un bond dans le tourisme israélien interne non seulement jusqu'au Concours Eurovision de la Chanson, mais aussi à long terme.

"Vous devez prendre en compte que c'est un événement avec une exposition continue", explique Levin. "Je ne suis pas sûr que ces données puissent être mesurées, mais après le pic de l'année dernière en Israël avec plus de trois millions de touristes et une augmentation de 25% au cours des six derniers mois, je pense que nous sommes au début de la hausse du tourisme en Israël."

"Les Portugais ont profité de la large exposition de leur pays pour promouvoir le Portugal et ses paysages, et nous ferons la même chose chez nous", a-t-il déclaré. Levin parle des courtes vidéos qui ont été projetées pendant les intervalles entre les chansons, dans laquelle on voyait le candidat suivant sur fond de paysage et une région différente du Portugal dans chaque vidéo. Selon le ministre Levin, lors de la prochaine Eurovision, le public sera exposé aux paysages israéliens de la même manière, «afin de maximiser l'événement».

Fattal se veut encourageant en soulevant un autre point, celui de la période de l’année de l'événement à venir - Mai - un mois qui n'est pas très fort en termes de tourisme, car c’est encore en avance sur le début de la «saison chaude», la plus demandée.

"Le mois de mai n'est pas un mois de pointe pour le tourisme national, par conséquent le nombre de touristes entrant n'est pas supposé être un vrai problème", a-t-il dit. Le problème sera plus pour les touristes qui ne sont pas liés à l'événement - qui pourraient avoir un problème de place à ce moment-là. "

En outre, Fattal parle d'un autre problème - d'où viendra l'argent? "Je ne vois aucun problème en termes de préparatifs physiques pour absorber les gens et en termes de production de l'événement, mais à quel point l'Etat utilisera-t-il la compétition comme levier touristique? Pour le Giro, le financement provenait d’argent privé, mais ici il s’agit de l'argent des ministères du tourisme et du Trésor, qui ne figurent pas actuellement dans les livres budgétaires des ministères du gouvernement."

Le ministère du Tourisme indique que la nouvelle campagne est lancée pour commencer à « vendre » Israël en tant que prochaine destination de l'Eurovision. La campagne se déroulera dans un format similaire aux campagnes précédentes du ministère. La campagne marketing sera sous la marque existante "Two Cities One Break" avec le mannequin Shir Almaliah.

La municipalité inaugurera dans les prochains jours un nouvel organe qui servira de mécanisme de médiation entre les grands événements de la ville et les hôtels d'accueil. En outre, la liaison ferroviaire à grande vitesse entre Tel Aviv et Jérusalem sera inaugurée au cours de l'année à venir, ce qui facilitera la mobilité entre les deux villes. Il est à noter que les participants à l'événement ne seront pas certains de pouvoir utiliser le train express le jour du Concours Eurovision de la chanson, qui aura lieu comme d'habitude le samedi. Le train sera bien sûr fermé depuis l’entrée du sabbat jusqu’à sa sortie.

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi