Israël: Jérusalem du nord au sud en 12 minutes

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: Jérusalem du nord au sud en 12 minutes

Une cérémonie dévoile le "Rosmarin Interchange", un échangeur qui permettra aux conducteurs de traverser Jérusalem en 12 minutes, dans des conditions normales de circulation.

À partir d'aujourd'hui, seulement 12 minutes de voyage sépareront la route 60 du Gush Etzion au sud de Jérusalem, surnommée  «Kvich Haminarot » ou route des tunnels, de la route 443, qui débute au nord de Jérusalem et se poursuit vers le nord-ouest en direction de Modiin.

L'échangeur "Rosemary Interchange" sur la route Begin, qui traverse Jérusalem dans la direction nord-sud, a été dévoilé aujourd'hui lors d'une cérémonie à laquelle ont participé le Premier ministre Binyamin Netanyahu et le ministre des Transports, Yisrael Katz.

L'échangeur comprend deux niveaux et un tunnel long de 70 mètres. Le niveau inférieur fournira une connexion directe à la route des tunnels depuis la route Begin.

Benjamin Netanhayu lors de la cérémonie

Benjamin Netanhayu lors de la cérémonie

Maintenant, il sera possible de traverser Jérusalem en continu sur une distance de 16 kilomètres - sans avoir à s'arrêter pour les feux de circulation - de la Route 60 au sud de Jérusalem jusqu'à la Route 443 au nord de Jérusalem. L'échangeur sera ouvert aux automobilistes dès ce soir.

La première section de la route Begin a ouvert il y a 20 ans, reliant Ramot par un tunnel sous l'entrée ouest de la ville à Malkha. Après six années de travaux, la route Begin Sud reliant Malkha à Gilo a été achevée pour un coût de 1,5 milliard de NIS. Les travaux débuteront bientôt pour l'élargissement de la route 60, la route des tunnels, entre l'échangeur Rosmarin et Elazar Junction à Gush Etzion.

Le chef du conseil régional du Gush Etzion, Shlomo Ne'eman, a béni le nouvel échangeur, affirmant que:  «La question des embouteillages et du temps de déplacement pour les résidents du Gush Etzion est une question à laquelle nous devons faire face quotidiennement. D.ieu merci, le Gush Etzion est aujourd'hui au centre de la révolution du transport qui gagne en force. Nous saluons la construction de l'échangeur et espérons que l'élan de la construction se porsuive, qu'il s'agisse d'infrastructures, de logements neufs ou encore de l'épanouissement des entreprises et du tourisme ".

Source : Arutz 7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi