Israël : vos informations de santé désormais à portée de main

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : vos informations de santé désormais à portée de main

À ce jour, les informations médicales de chacun d'entre nous se trouvent dans l'ordinateur du médecin et sur le site personnel des koupot holim (organismes de santé). Toutefois, dans les mois à venir, grâce à une nouvelle initiative du ministère de la Santé, les koupot holim les rendront accessibles à tous leurs assurés, y compris les visites chez le médecin, les résumés des visites chez les spécialistes, les examens d'imagerie, les radios, les ordonnances et autres

L'objectif du projet, partagé par le ministère de la Santé et le bureau du ministère israélien de l'Egalité sociale, est de permettre aux patients d'être des partenaires actifs dans la gestion de leur santé, de permettre la réception d'une image médicale personnelle dans le but de consulter d'autres médecins et d'améliorer la transparence des informations.

Un des autres objectifs est de faire en sorte que les médecins qui rédigent les résumés de la visite - parfois avec des abréviations et dans un langage incompréhensible - changent leur manière de procéder, conscients qu'il s'agit d'un dialogue entre eux et les patients.

Un projet de circulaire sur le sujet a récemment été distribué aux fonds de santé pour susciter des commentaires. On estime que dans les mois à venir, la première étape sera mise en œuvre, qui inclura l'accessibilité de toutes les informations déjà disponibles pour les koupot holim via leur site Web.

Plus tard, les assurés n'ayant pas accès à Internet pourront recevoir les informations sur un système de stockage portable (clé USB), qu'ils pourront mettre à jour en se connectant aux ordinateurs de la koupat holim).

Les différentes koupot holim

Les différentes koupot holim

Dans la deuxième étape, les informations partagées par les organisations de santé seront également utilisées (par exemple, informations partagées par les hôpitaux avec les fonds de santé) et dans la troisième étape seront ajoutées des informations non partagées, telles que des tests d'imagerie et d'audition.

Aucune information sensible ne sera affichée

Cependant, les informations définies comme sensibles (par ex : interruption de grossesse, tentatives de suicide et information sur la santé mentale) ne seront pas présentées au patient dans le fichier informatisé, de peur qu'elles tombent sous les yeux d'autres personnes comme un parent ou un tuteur. Bien qu'il ne soit pas possible d'empêcher que de telles informations écrites librement par le médecin soient dévoilées, le patient peut choisir que ces informations ne figurent pas du tout dans son dossier. De plus, les fonds de santé seront autorisés à créer dans le dossier médical des zones qui seront définies comme internes, dans lesquelles les médecins pourront écrire des commentaires qui ne seront pas portés à l'attention du patient.

Le vice-ministre de la Santé, Yaakov Litzman, a ajouté: "Il est important de tirer profit des progrès technologiques en faveur de la santé des citoyens. C’est la raison pour laquelle nous allons investir des ressources afin de fournir un meilleur service aux patients."

«Le ministère estime que le patient est un partenaire important dans le succès du traitement médical et que l'information doit lui être accessible de manière à promouvoir la santé, améliorer le traitement et impliquer les patients», a déclaré Moshe Bar-Siman-Tov, directeur général du ministère de la Santé.

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi