Quel statut choisir en Israël : indépendant ou salarié ?

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Que choisir en Israël : indépendant ou salarié ?

La question de savoir si travailler en tant qu'employé ou indépendant est souvent soulevée parmi la population active. Chacune de ces possibilités a différentes significations, avantages et inconvénients. Voici les différences – pour que vous puissiez décider ce qui vous convient le mieux.

Définitions salarié et indépendant

Un employé est défini comme salarié par un organisme, une personne ou une entreprise avec laquelle il entretient des relations employeur-employé.

Un indépendant est une personne dont le revenu dépend de sa propre entreprise. Il existe deux types de travailleurs indépendants: Le Ossek Patour (exonéré de TVA) dont le revenu total ne dépasse pas 99003 NIS par an, et le Ossek Mourché dont le revenu est supérieur à ce montant.

Conditions sociales

Au cours de l'année, l'employé accumule des jours de congé et de maladie et, le cas échéant, a le droit de les utiliser et de recevoir le paiement intégral. Il recevra également un remboursement pour ses jours de travail perdus. En outre, une fois par an, il reçoit un paiement de solde de convalescence.

Un indépendant qui a pris des vacances, un congé maladie ou des jours pour accomplir son devoir de réserve dans l’armée ne sera pas payée et il est possible qu'une absence du travail entraîne une perte financière car il ne fournira pas de services à ses clients.

Congés

Le départ de l'employé pour des vacances dépend de l'approbation de l'employeur en fonction des besoins de l'entreprise. Au-delà, il doit rendre compte de l’absentéisme pendant les heures de travail.

L'indépendant est son propre maître pour lui-même et pour son temps de travail. Il peut choisir ses heures de travail et prendre en compte ses besoins personnels et familiaux.

être salarié est la sécurité de l'emploi

être salarié est la sécurité de l'emploi

être salarié est la sécurité de l'emploi

être salarié est la sécurité de l'emploi

Obtenir des prêts

Un employé qui occupe un emploi régulier et reçoit un bulletin de salaire tous les mois peut facilement obtenir des prêts, car il est perçu comme un client stable. Les prêts seront accordés par rapport au niveau de salaire mensuel afin de garantir qu'il sera en mesure de rembourser les mensualités.

Parfois, l’indépendant est tenu de verser un premier paiement afin de développer l’entreprise, comme par exemple, la location d’un bureau, la commercialisation, l’informatisation, les salaires, etc. Il pourra également obtenir des prêts à des conditions avantageuses qui aideront au financement. Les prêts accordés aux entreprises sont adaptés à leurs besoins, tout en comprenant les contraintes et en offrant des solutions économiques pratiques.

Décisions professionnelles

Le travail de l'employé dépend des considérations de l'employeur et de ses besoins. Il n'a pas le pouvoir de choisir de travailler dans un projet ou un autre en fonction de son intérêt personnel. Il ne peut pas décider s'il veut travailler avec un client ou un autre et est soumis aux décisions de son employeur.

Le travail indépendant a plus de flexibilité et peut choisir les projets susceptibles de le satisfaire dans lesquels il souhaite s'engager, de sélectionner le client avec lequel il souhaite travailler et dans quelles conditions, en fonction de son potentiel économique et professionnel. Par exemple: évitez de travailler avec un client dont l'éthique de paiement est défectueuse.

Impôts

L’employeur paie à l’employé le Mass Hakhnassa (impôt sur le revenu), l’impôt sur la santé et l’assurance nationale, et verse une pension sans que le travailleur n’ait à s’occuper de la bureaucratie.

Par contre, il incombe aux travailleurs indépendants d’effectuer les paiements aux autorités fiscales - impôt sur le revenu, assurance nationale, TVA (pour un Ossek Mourche) et de veiller à allouer des sommes aux fonds de pension afin de s’occuper de son avenir.

Lois du travail

En Israël, il existe des lois du travail conçues pour protéger les employés contre les injustices, telles que le retard des salaires, le non-paiement du salaire minimum, etc.

Le travailleur indépendant ne dispose pas de protection constitutionnelle contre le non-paiement de son salaire par les clients. Il peut poursuivre en justice mais le processus est long et épuisant. De plus, le paiement de son travail peut être divisé en mensualités et ne doit pas être alloué en espèces.

Remboursement des frais

Le salarié n'a pas droit au remboursement des frais sur son lieu de travail, sauf si déterminées avec l'employeur.

Un indépendant agréé a le droit de se faire rembourser les frais occasionnés par l’exploitation de l’entreprise, tels que: véhicules, équipement de bureau, etc.

Le freelance prend sa douche quand il le peut...

Le freelance prend sa douche quand il le peut...

Revenu mensuel

Le salaire mensuel sera versé à l'employé depuis son lieu de travail. Il est fixe et l’employé peut ainsi établir à l’avance le budget avec lequel il gérera son ménage. Cet avantage lui donne confiance et certitude.

Cependant, le salaire de l'employé est limité. Il pourra atteindre un plafond, qui sera dépassé si le salaire de base augmente ou s'il remplace un autre emploi par un salaire plus élevé.

Le salaire de l’indépendant dépend du succès de son entreprise. Plus il aura de clients, plus son revenu augmentera. Il n'y a pas de plafond de salaire mensuel clair et il peut changer pour le meilleur ou pour le pire tous les mois.

Perte ou abandon d’emploi

Un employé licencié a droit à une indemnité de licenciement et à des indemnités de chômage, qui adoucissent la perte de travail et facilitent la recherche d'un nouvel emploi. En outre, le salarié peut résilier le contrat avec l'employeur conformément à la notification préalable sans engagement et choisir un nouveau lieu de travail.

Si le travailleur indépendant décide de mettre fin à ses activités, non seulement ne reçoit pas de compensation, mais il devra payer toutes ses dettes, le cas échéant.

Heures de travail

Les heures de travail quotidiennes du salarié sont basées sur son contrat de travail. Tout écart par rapport à ces heures lui donne le droit d’être payé pour des heures supplémentaires.

Les indépendants n'ont pas d'horaires de travail clairs et ordonnés. Pour réussir et augmenter ses profits, il leur incombe de fournir une solution à leurs clients à tout moment, même si cela s’exprime en longues heures de travail, parfois de nuit.

Domaines de pratique

Le domaine d'emploi de l'employé est clair et directement lié à son travail.

Au-delà du travail en cours, les indépendants doivent s’occuper de la gestion commerciale, de la gestion économique et financière, de la préservation et du recrutement des clients, etc, afin de maintenir la stabilité de l’entreprise et d’accroître ses profits.

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi