Israël: incorrectement suturée elle meurt d'une septicémie à la suite d'une résection de l'estomac

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
incorrectement suturée elle meurt d'une septicémie à la suite d'une résection de l'estomac pour maigrir

L'opération chirurgicale de l'estomac s'est compliquée la patiente décède.

Che n'avait que 52 ans lorsqu'elle a décidé de subir une  résection gastrique, mais l'opération subie à l'hôpital Ichilov a échoué et elle décède. Ses enfants poursuivent l'hôpital et réclame 2,5 millions de shekels pour négligence médicale : "Ils n'ont pas pu se remettre de l'événement traumatisant". L'hôpital Ichilov: "Nous participons au deuil familial et nous répondrons devant le tribunal"

Che a  souffert d'obésité toute sa vie. À 52 ans, elle décide qu'elle voulait améliorer sa qualité de vie et, après de nombreuses consultations avec ses médecins, a décidé de subir un raccourcissement gastrique.

Mais malgré les attentes, l'opération à l'hôpital Ichilov a échoué et de nombreuses complications se sont produites. Ces deux fils ont décidé de poursuivre l'hôpital pour négligence médicale et d'exiger une indemnité de 2,5 millions de NIS.

Les faits remontent à janvier 2018, deux jours après l'intervention, la patiente a commencé à se sentir mal, a eu de nombreuses nausées,  a vomi et a dû recevoir une perfusion.

Dans un procès intenté devant le tribunal de première instance de Tel Aviv par le procureur David Pyle & Co., ses enfants allèguent que la santé de leur mère s'est détériorée pendant plusieurs jours et malgré la recommandation des médecins traitant un test d'imagerie dès le deuxième jour après la chirurgie  a été refusé et ceci à plusieurs reprises. Jusqu'à ce que Che commence à montrer des signes de septicémie .

Quatre jours après le début de ses plaintes, les tests d'imageries révèlent que les médecins avaient incorrectement suturé sa paroi abdominale  entraînant une occlusion intestinale. À ce stade, la chirurgie d'urgence a été exigée mais il était trop tard et elle n'a pas survécu à l'opération.

"Elle était divorcée et mère de deux fils, gérait elle-même le ménage, travaillait physiquement et économiquement avec ses deux enfants qui vivaient avec elle", a indiqué l'avocat Pyle. Elle est morte alors qu'elle n'avait que 52 ans. Ses enfants, qui accompagnaient leur mère à toutes les étapes de l'opération  sont restés choqués  et n'ont pas pu se remettre de cet événement traumatisant et se trouvent actuellement dans un état d'esprit difficile. "

Réponse de l'hôpital Ichilov: " L'hôpital a accepté le procès et répondra comme d'habitude au tribunal. Nous participons au deuil de la famille."

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi